CCCI - CCIC
ACCUEIL RECHERCHE PLAN DU SITE CONTACT ENGLISH

conseil canadien pour la coopération internationale

Le Conseil est une coalition d’organisations du secteur bénévole canadien œuvrant à l’échelle internationale pour un développement humain viable.

À PROPOS NOS INTÉRÊTS GROUPES DE TRAVAIL MÉDIAS RESSOURCES MEMBRES
Programme d'aide
Commerce, investissement et responsabilisation des entreprises
Politique internationale
Rétablissement de la paix et interventions humanitaires
Capacité d’influer sur les politiques
Engagement du public
Programme d'éthique
Développement organisationnel
Secteur bénévole et communautaire
Efficacité des OSC en matière de développement
Formation juridique pour les organismes de bienfaisance
Justice environnementale
ACDI DGPC


IMPRIMER

 

Historique du Code d'éthique

Élaboration d'un code d'éthique :   À l’origine, de nombreux facteurs avaient amené le Conseil à élaborer le Code au début des années 90. Les changements dans la nature du travail de développement, dans la structure des organisations de la société civile et dans les relations entre les organisations du Nord et du Sud avaient transformé le développement en une entreprise complexe, faisant face à de nombreux défis reliés à la direction, à l’administration et aux communications, impensables il y a une trentaine d’années. Les sections originales du Code adoptées d’une manière retentissante à l’assemblée générale annuelle (AGA) du CCCI en 1995, établissent les principes du développement, les normes de gouvernance, l’intégrité organisationnelle, la gestion financière, les communications dans le domaine de la collecte de fonds, la pratique de la gestion et les ressources humaines. Par l’adoption du Code, les membres ont confirmé leur désir de coopérer en vue d’atteindre le plus haut niveau de considération morale et de pratique éthiques.        

L’historique du Code d’éthique est relaté dans Élaboration d'un code d'éthique pour un secteur (PDF 95 Kb)

Le partenariat facteur de progrès : Le climat politique avait de nouveau évolué lorsque les membres se sont réunis à l’AGA du CCCI en 2002. Une atmosphère globale de sécurité d’État plus serrée, y compris la rigoureuse loi anti-terroriste au Canada, a placé les membres du CCCI à la croisée des chemins. Ils se sont alarmés des demandes de contrôle accru à l’égard des organisations de la société civile (OSC) du Nord, et par celles-ci. Le fait de suivre cette voie aurait fondamentalement changé les pratiques de développement établies, et miné le travail de création de partenariats équitables avec les OSC du Sud. Plutôt, les membres ont choisi de considérer le nouveau climat comme une occasion. Les changements rapides ont mis en évidence le besoin d’établir leur propre vision collective au sujet des partenariats équitables qui avaient été créés au fil de nombreuses années de travail de solidarité. Encore une fois, ils ont adopté le Code d’éthique comme un moyen d’exprimer clairement leur désir de renforcer les approches éthiques à l’endroit de la coopération internationale. Les membres ont choisi de coopérer en vue d’offrir une vision et des principes d’éthique éclairés qui guident nos partenariats avec les OSC du Sud. À l’assemblée générale annuelle 2004, les membres du CCCI ont approuvé un ensemble de principes de partenariat suite à l'engagement pris à l’AGA 2002, «définir un ensemble de principes de partenariat qui seront intégrés au Code d’éthique».

Lire les sections relatives au partenariats ajoutées dans Une histoire de partenariat et de progrès (PDF 475 Kb)

Simple mais pertinent : À l’AGA EN MAI 2009, les membres du CCCI ont approuvé le Code d’éthique et normes de fonctionnement révisés. La version révisée établit une nette distinction entre les principes éthiques du Code et les normes encadrant la pratique. Elle les actualise aussi pour qu’ils expriment la philosophie et les enseignements contemporains tirés de l’expérience des membres.  Les fiches explicatives indiquent les changements apportés au Code d’éthique et normes de fonctionnement. Également mis à jour, le Guide d’interprétation aide les membres à comprendre et à observer les normes.

En 2010, après 40 ans, le partenariat entre le CCCI et l'Agence canadienne de développement international a pris fin. Par conséquent, le CCCI a été contraint de réduire considérablement le financement de plusieurs de ses programmes, y compris son programme d'éthique. Dans cette situation,  il n'était donc plus possible de maintenir le Comité d’étude du Code d’éthique (CECE). En 2011, le mandat du Comité de l'adhésion du CCCI a donc été révisé pour intégrer certaines des fonctions essentielles du CECE, incluant un processus de révision pour les cas où des préoccupations d’ordre éthique seraient soulevées en lien avec un ou des membres du CCCI.   

Retour à la page d'éthique


TOP
 
  • FLASH
  • Emploi
  • Programme en 10 points
  • Principes d'Istanbul
  • Code d'éthique
  • Devenez membre
  • QUI FAIT QUOI
  • COIN DES MEMBRES
  • Publications du CCCI
  • Emploi