S1 - Préambule
S2 - Partenariats
S3 - Gouvernance
S4 - Intégrité organisationnelle
S5 - Finances
S6 - Collecte de fonds & communication avec le public
S7 - Méthodes de gestion & ressources humaines
S8 - Étapes vers la conformité
Questions?
Vous ne trouvez pas les réponses à vos questions ? Contactez-nous par courriel !
J'ai une question
PDF
Imprimer
Small
Medium
Large
English
Table des matières
Étapes vers la conformité
S 8.4
Raison d'être
Indicateurs de conformité
Questions éthiques à poser
Exemples de bonnes pratiques éthiques
Exemples de mauvaises pratiques
  1. Un membre qui se questionne sur la conduite d’une autre organisation membre du CCCI relativement à son observation du Code d’éthique ou des Normes de fonctionnement est invité à discuter directement avec le membre en question ou avec le CCCI. À défaut d’obtenir satisfaction à la suite d’une discussion avec le membre en question, il faut soumettre le cas à l’attention du Comité d’étude du Code d’éthique avant d’en discuter publiquement.

Raison d'être
Raison d'être

La présente norme repose sur trois principes éthiques, soit le respect, la responsabilité et la coopération. Pour que le programme du CCCI visant à assurer la conduite conforme à l’éthique de l’ensemble de ses membres porte fruit, les organisations doivent non seulement s’entraider, mais aussi se questionner l’une l’autre et nourrir un esprit d’émulation. Même si elles peuvent miser sur des approches différentes et ne préconisent pas nécessairement les mêmes pratiques en matière de développement, toutes sont néanmoins tenues d’observer le Code d’éthique et les Normes de fonctionnement. C’est en discutant et en s’interrogeant qu’elles sont en mesure de déterminer les meilleurs moyens d’appliquer les normes et de cibler les pratiques qui ne satisfont pas aux exigences minimales.

 

D’ailleurs, le CCCI n’a pas reçu le mandat de vérifier les pratiques de ses organisations membres, cette responsabilité incombant plutôt à quiconque constate que les agissements d’une organisation vont à l’encontre des aspirations éthiques du secteur. En ce sens, l’inaction, ou ce que nous pourrions aussi appeler le « mutisme sur les questions morales », est un problème tout aussi grave que les mauvaises pratiques. Il est du devoir de chaque organisation de répondre aux questions et aux préoccupations soulevées au sujet de ses pratiques et, si le CCCI l’exige, de rendre des comptes à ses pairs en se présentant devant le Comité de l'adhésion.

 

Note : la norme 8.4 fait référence au Comité d’étude du Code d’éthique. Ce comité n’existe plus. Le Comité de l’adhésion du CCCI a désormais la responsabilité d’étudier les situations représentant un problème éthique. Si l’organisation ne fournit pas une réponse satisfaisante, le problème devrait donc être soumis au Comité de l’adhésion du CCCI avant de faire l’objet de discussions publiques.

Retour en haut
Indicateurs de conformité
Indicateurs de conformité
  • Les préoccupations sont communiquées d’une manière respectueuse et constructive aux représentants pertinents de l’organisation concernée ou au personnel du CCCI.
  • Si l’organisation concernée ne fournit pas de réponse satisfaisante, un formulaire de préoccupation d’ordre éthique doit être rempli et présenté au Comité de l'adhésion.
Retour en haut
Questions éthiques à poser
Questiond éthiques à poser
  • Sommes-nous prêts à accepter que la conduite qui nous préoccupe ne soit peut-être pas une transgression de la pratique conforme à l’éthique, mais simplement une différence d’approche valable?
Retour en haut
Exemples de bonnes pratiques éthiques
Exemples de bonnes pratiques éthiques
  • Faire montre de respect envers les dirigeants d’une autre organisation en discutant directement avec eux de toute préoccupation soulevée par les pratiques qui y ont cours.
  • Apprendre aux membres du personnel et de l’organe directeur à soulever d’une manière respectueuse les questions et les préoccupations relatives aux autres organisations.
Retour en haut
Exemples de mauvaises pratiques
Exemples de mauvaises pratiques
  • Ignorer une source de préoccupation ou s’attendre à ce que le CCCI la relève et gère la question.
  • Menacer une autre organisation de faire une annonce publique si elle ne change pas ses pratiques.