S1 - Préambule
S2 - Partenariats
S3 - Gouvernance
S4 - Intégrité organisationnelle
S5 - Finances
S6 - Collecte de fonds & communication avec le public
S7 - Méthodes de gestion & ressources humaines
S8 - Étapes vers la conformité
Questions?
Vous ne trouvez pas les réponses à vos questions ? Contactez-nous par courriel !
J'ai une question
PDF
Imprimer
Small
Medium
Large
English
Table des matières
Méthodes de gestion & ressources humaines
S 7.3
Raison d'être
Indicateurs de conformité
Questions éthiques à poser
Exemples de bonnes pratiques éthiques
Exemples de mauvaises pratiques
  1. Se doter de principes et de méthodes écrites, clairement définis en ce qui a trait aux employés et aux bénévoles (y compris les ressortissants du pays hôte et les expatriés), ainsi que d’un processus pour communiquer lesdits principes et méthodes; veiller à ce que les principes définissent et protègent les droits de ces personnes.

Raison d'être
Raison d'être

La présente norme repose sur les principes éthiques de droits de la personne, de transparence et d’équité. Les politiques et les procédures permettent de veiller à ce que les « règles » et les pratiques soient clairement définies et à ce qu’elles soient connues de toutes les parties concernées. Cette norme permet d’assurer la cohérence des activités, de clarifier les politiques pour les employés et les bénévoles et contribue à toujours assurer à ceuxci un traitement équitable.

 

Qu’ils travaillent à l’étranger ou au Canada, les employés et les bénévoles des organisations de la société civile s’engagent à respecter et à promouvoir la dignité et les droits de tous. L’adoption de politiques et de pratiques pertinentes permet de veiller à ce que ces droits soient définis et protégés dans toute l’organisation. Dans le cadre de sa réflexion éthique, l’organisation doit notamment évaluer si ses politiques et ses procédures sont appropriées ou si des ajouts s’avèrent nécessaires pour veiller au respect des droits de chacun. Par exemple, une politique sur le harcèlement sexuel peut devoir être adaptée à certaines questions propres à un pays particulier afin de bien orienter le personnel.

Retour en haut
Indicateurs de conformité
Indicateurs de conformité
  • Il existe des politiques écrites concernant les questions et activités importantes dans l’organisation.
  • Les employés et les bénévoles ont accès à ces politiques et les comprennent.
  • Les méthodes pour recruter, discipliner et promouvoir le personnel et les bénévoles sont équitables.
Retour en haut
Questions éthiques à poser
Questiond éthiques à poser
  • Est-ce que l’application de nos politiques et de nos procédures contribuera à assurer l’équité et la cohérence dans le traitement des employés et des bénévoles?
  • Est-ce que tous les employés et les bénévoles, y compris les superviseurs, respectent les règles et les pratiques de travail?
  • Est-ce que nos méthodes et procédures favorisent un environnement exempt d’actes d’exploitation sexuelle et de violence envers le personnel et les bénévoles et les empêchent d’en perpétrer eux-mêmes?
Retour en haut
Exemples de bonnes pratiques éthiques
Exemples de bonnes pratiques éthiques
  • Utiliser les politiques pour orienter les actions et les décisions de manière cohérente.
  • Rédiger les politiques de manière claire et simple. Il faut les faire lire aux employés et aux bénévoles avant qu’elles ne soient finalisées pour vérifier qu’elles sont bien comprises et recueillir les commentaires.
  • Se doter de politiques écrites qui visent à assurer la santé et la sécurité du personnel et des bénévoles.
Retour en haut
Exemples de mauvaises pratiques
Exemples de mauvaises pratiques
  • Appliquer les politiques à certaines personnes seulement.
  • Ne pas se doter de politiques pour que les administrateurs aient carte blanche.