S1 - Préambule
S2 - Partenariats
S3 - Gouvernance
S4 - Intégrité organisationnelle
S5 - Finances
S6 - Collecte de fonds & communication avec le public
S7 - Méthodes de gestion & ressources humaines
S8 - Étapes vers la conformité
Questions?
Vous ne trouvez pas les réponses à vos questions ? Contactez-nous par courriel !
J'ai une question
PDF
Imprimer
Small
Medium
Large
English
Table des matières
Collecte de fonds & communication avec le public
S 6.4
Raison d'être
Indicateurs de conformité
Questions éthiques à poser
Exemples de bonnes pratiques éthiques
Exemples de mauvaises pratiques
  1. L’organisation doit s’assurer que le traitement des images et la teneur de toutes les communications à l’intention du public :

    1. respectent la dignité et les droits des personnes décrites, leurs droits et leur mode de vie;

    2. sont justes, équilibrés, authentiques et reflètent la réalité et se gardent de généraliser ou de dissimuler la diversité des situations;

    3. décrivent les collectivités comme étant des agents actifs de leur processus de développement et n’alimentent pas les préjugés ou ne confortent pas dans le sentiment d’un Nord supérieur;

    4. développent le sens d’interconnectivité et d’interdépendance entre le public canadien et la population représentée par l’image ou évoquée dans le texte.

Raison d'être
Raison d'être

La présente norme traite de l’importante question de la représentation des activités entreprises avec les partenaires outremer à l’aide d’images ou de texte. Elle est fondée sur le respect de la dignité et des droits de tous.

 

Cette norme souligne que les communications avec le public doivent promouvoir une meilleure compréhension des enjeux mondiaux et illustrer objectivement le rôle des Canadiens, non seulement comme intervenants éventuels dans la recherche de solutions, mais également comme héritiers d’injustices historiques et actuelles.

 

Bien que la collecte de fonds occupe une place importante au sein des communications avec le public, il faut veiller à ce qu’elle ne compromette pas les objectifs généraux des membres du CCCI. L’objectif à court terme de recueillir des ressources doit favoriser l’atteinte des objectifs à long terme, soit le développement humain viable et le renforcement de la société civile, de la citoyenneté mondiale et des partenariats entre parties égales. L’efficacité des collectes de fonds ne doit pas supplanter l’efficacité du développement.

Retour en haut
Indicateurs de conformité
Indicateurs de conformité
  • Les partenaires du Sud sont d’accord avec les messages véhiculés par l’organisation.
  • Les membres de l’organisation s’entendent pour dire que les communications sont appropriées.
  • On réagit rapidement aux inquiétudes soulevées concernant les communications de l’organisation afin de redresser la situation.
Retour en haut
Questions éthiques à poser
Questiond éthiques à poser
  • Avons-nous consulté les responsables du programme au sein de l’organisation concernant les messages liés à la collecte de fonds?
  • Avons-nous consulté nos partenaires du Sud concernant la manière dont ils sont représentés dans les messages et l’image associée aux communautés dans lesquelles ils travaillent?
  • Dans le cadre de notre processus d’évaluation annuelle, examinons-nous les messages relatifs au développement véhiculés au cours de l’année afin d’assurer leur caractère éthique?
Retour en haut
Exemples de bonnes pratiques éthiques
Exemples de bonnes pratiques éthiques
  • Faire appel à l’esprit humanitaire et à la justice, et non au sentiment de culpabilité.
  • Véhiculer un message axé sur les changements potentiels et fondé sur un point de vue équilibré des besoins et des réalisations des populations locales.
  • Mettre l’accent sur l’important rôle des femmes plutôt que de les représenter comme des personnes vulnérables et des victimes, et tenir compte de leurs inquiétudes, de leurs points de vue et de leur expérience.
  • Veiller à ce que la voix des partenaires et des communautés locales soit entendue directement plutôt que par l’entremise de porteparole canadiens.
Retour en haut
Exemples de mauvaises pratiques
Exemples de mauvaises pratiques
  • Faire croire aux donateurs que leurs dons à eux seuls permettront de résoudre le problème plutôt que de les encourager à se questionner sur les raisons des inégalités dans le monde.
  • Présenter les personnes comme des êtres sans ressources et sans défense dépendant des organismes de bienfaisance ou utiliser des techniques comme des angles de caméra qui donnent l’impression de regarder le sujet de haut.