S1 - Préambule
S2 - Partenariats
S3 - Gouvernance
S4 - Intégrité organisationnelle
S5 - Finances
S6 - Collecte de fonds & communication avec le public
S7 - Méthodes de gestion & ressources humaines
S8 - Étapes vers la conformité
Questions?
Vous ne trouvez pas les réponses à vos questions ? Contactez-nous par courriel !
J'ai une question
PDF
Imprimer
Small
Medium
Large
English
Table des matières
Partenariats
S 2.1
Raison d'être
Indicateurs de conformité
Questions éthiques à poser
Exemples de bonnes pratiques éthiques
Exemples de mauvaises pratiques
  1. Les partenariats doivent reposer sur la notion de la solidarité mutuelle déclarée découlant de la compréhension des valeurs, des convictions, des buts, des objectifs et des limites de chaque organisation.


Raison d'être
Raison d'être
Le fait de comprendre et de rendre explicites les valeurs et les priorités des organisations partenaires permet de jeter les bases d’un partenariat solide. À titre d’agentes de changement social, les organisations dont les partenariats reposent sur la solidarité mutuelle sont plus susceptibles de centrer leur attention sur les changements qui surviendraient si elles réalisaient leurs missions que d’engager des discussions intéressées portant sur la manière de tirer profit d’une telle relation. La création d’un partenariat basé sur la confiance exige temps et énergie; on doit donc le consolider dès le début de la relation.
Retour en haut
Indicateurs de conformité
Indicateurs de conformité
  • L’organisation engage le dialogue avec des partenaires éventuels afin d’aider chacune des parties à comprendre les valeurs, les convictions, les buts, les objectifs et les limites de l’autre.
  • Les organisations ont une compréhension commune de la solidarité mutuelle possible.
  • Les organisations s’entendent pour s’engager sur la voie d’un éventuel partenariat.
Retour en haut
Questions éthiques à poser
Raison d'être
  • Connaissons-nous suffisamment cette organisation pour prendre une décision quant à l’établissement d’un partenariat?
  • Y a-t'il une solidarité mutuelle suffisante pour la création d’un partenariat?
  • La solidarité mutuelle est-elle suffisamment liée à la mission respective de chacune des organisations?
  • Avons-nous évalué, pour chaque partie concernée, les inconvénients et les avantages qui pourraient découler de ce partenariat éventuel?
  • Croyons-nous que cela peut mener à une relation de confiance et de respect mutuels?
  • Notre présence risquerait-elle de nuire aux programmes des OSC locales déjà en place?
Retour en haut
Exemples de bonnes pratiques éthiques
Raison d'être
  • Offrir un environnement sûr qui favorise un dialogue franc et ouvert au sujet des valeurs et des idéaux.
  • Consacrer suffisamment de temps à la discussion, aux questions et aux clarifications pour éviter de bousculer ou de contraindre l’une des parties.
  • Obtenir et fournir des documents organisationnels officiels pour appuyer ce qui a été dit à propos des valeurs et des priorités.
  • Durant la discussion, permettre à chaque partie d’exprimer librement ses valeurs et ses convictions en favorisant un climat d’écoute et de respect.
Retour en haut
Exemples de mauvaises pratiques
Raison d'être
  • Forcer un partenaire éventuel à adopter la notion de solidarité mutuelle.
  • Contourner ou accélérer un processus d’établissement de partenariat, seulement pour satisfaire aux demandes des donateurs.