CCCI - CCIC
ACCUEIL RECHERCHE PLAN DU SITE CONTACT ENGLISH

Ressources

Information. Engagement. Réseautage.

À PROPOS NOS INTÉRÊTS GROUPES DE TRAVAIL MÉDIAS RESSOURCES MEMBRES
Emploi
Ressources en emploi
Bénévolat et stages
Qui fait quoi
Coin des membres
Passer à l'action
Archives
Publications
Bon de commande
Liens


IMPRIMER

Programme en 10 points du CCCI pour mettre un terme à la pauvreté et l'injustice - Les droits de la personne au cœur de la lutte pour éliminer la pauvreté dans le monde

Le 5 juin 2008

Un rapport rendu public aujourd'hui par le Conseil canadien pour la coopération internationale (CCCI) enjoint le gouvernement à respecter ses engagements en ce qui a trait aux droits de la personne et à la lutte contre la pauvreté dans le monde.

Le rapport, intitulé Le défi mondial d'éliminer la pauvreté et l'injustice : un programme canadien en 10 points, affirme que " la lutte universelle des êtres humains pour échapper à la pauvreté et mener une vie dans la dignité se traduit par la revendication des droits de la personne - le droit à l'alimentation, au travail, à la santé et à l'éducation, ainsi que le droit de s'associer, de voter et de se rassembler librement, sans crainte ".

Le document cerne 10 secteurs clés dans lesquels des interventions majeures sont nécessaires, tant de la part du gouvernement canadien que des organisations de la société civile, afin de mettre un terme à la pauvreté dans le monde :

  • les droits des femmes et l'égalité des sexes;
  • la santé et l'éducation;
  • le droit à l'alimentation;
  • la justice économique;
  • la responsabilité des entreprises;
  • la paix;
  • la justice environnementale;
  • la gouvernance démocratique et la citoyenneté mondiale;
  • l'instauration d'un système multilatéral démocratique et efficace;
  • l'optimisation et l'accroissement de l'aide.

Malheureusement, le rapport souligne que " pour les dizaines de millions de personnes dont la réalité quotidienne est la guerre, l'insécurité, la répression, le logement inadéquat, la faim, la maladie et l'analphabétisme, l'exercice de leurs droits demeure illusoire ".

Selon les lois en matière de droits de la personne, les États ont l'obligation de respecter et de protéger les droits de la personne. Tout au long des années 90, les gouvernements se sont engagés à plusieurs reprises lors de divers sommets des Nations unies, que l'on pense à ceux de Vienne ou de Beijing, à veiller à ce que les droits de la personne soient effectivement respectés.

" La triste réalité est qu'en dépit de ces engagements, les obligations internationales en matière de droits de la personne et d'éradication de la pauvreté mondiale sont lamentablement ignorées ", a déclaré Gerry Barr, président-directeur général du CCCI. " Les événements du 11 septembre 2001, la priorité du dossier sur la sécurité, le recul constant des méthodes multilatérales, et le disfonctionnement du régime de commerce international font en sorte qu'il est d'autant plus important de lutter contre la pauvreté mondiale en adoptant une approche axée sur les droits de la personne ".

Le défi mondial d'éliminer la pauvreté et l'injustice : un programme canadien en 10 points (versions intégrale et sommaire) est disponible sur le site Web du CCCI auwww.ccci.ca.

Le Conseil canadien pour la coopération internationale est une coalition d'une centaine d'organisations du secteur bénévole canadien œuvrant à l'échelle internationale pour un développement humain viable.

Pour plus d'informations :

Katia Gianneschi
Relations avec les médias
Conseil canadien pour la coopération internationale
613-241-7007, poste 311 
katiag@ccci.ca
 
www.ccic.ca 


TOP
 
  • COIN DES MEMBRES
  • QUI FAIT QUOI
  • Devenez membre
  • Emploi
  • Programme en 10 points
  • Code d'éthique
  • Bilan de l'aide