CCCI - CCIC
ACCUEIL RECHERCHE PLAN DU SITE CONTACT ENGLISH

Ressources

Information. Engagement. Réseautage.

À PROPOS NOS INTÉRÊTS GROUPES DE TRAVAIL MÉDIAS RESSOURCES MEMBRES
Emploi
Ressources en emploi
Bénévolat et stages
Qui fait quoi
Coin des membres
Passer à l'action
Archives
Publications
Bon de commande
Liens


IMPRIMER

Le budget Harper ne remplit pas les engagements du gouvernement envers les pauvres de ce monde.

Le 19 mars 2007

Les organisations de développement international affirment que le gouvernement Harper n'a pas respecté sa promesse d'accroître les fonds alloués à l'aide afin d'éliminer la pauvreté dans le monde. Le budget fédéral fait état de l'ajout d'une somme de 315 millions $ à l'APD pour l'exercice 2006-2007, mais ne présente aucune initiative de financement pour 2007-2008.

Le budget fédéral 2007 est identique à celui des gouvernements précédents - il prévoit une augmentation de l'aide de 8 p. 100. Cependant, le premier ministre ne tient pas l'une des promesses clés faites lors de la dernière élection, soit d'accroître l'aide internationale du Canada.

" M. Harper avait promis une augmentation unique de l'aide internationale de 425 millions de dollars qui serait suivie de mesures permettant d'atteindre la moyenne des pays donateurs d'ici à 2010 ", a affirmé Gerry Barr, président-directeur général du Conseil canadien pour la coopération internationale. " Cette promesse aurait permis d'améliorer le ratio de l'aide internationale canadienne, mais le gouvernement a échoué. ", de dire M. Barr.

D'après les calculs du CCCI, l'APD canadienne s'élèvera à 4.6 milliards ou 0,33 p. 100 du revenu national brut (RNB), et demeurera à 4.6 milliards en 2007-2008, soit 0,32 p. 100 du RNB. Cela représente moins de la moitié de la cible de 0,7 p. 100 des Nations unies à laquelle ont adhéré les autres donateurs.

Les organisations canadiennes oeuvrant au développement international se réjouissent de l'engagement pris par le gouvernement d'élaborer une stratégie exhaustive visant à améliorer l'affectation et l'efficacité de l'aide, ainsi que la reddition de comptes. " Toutefois, les critères d'aménagement de l'aide devraient permettre de réduire la pauvreté, au lieu de faire du Canada un des cinq principaux donateurs dans les pays de concentration ", a déclaré M. Barr.

Il a signalé qu'au cours du dernier semestre, les députés ont particulièrement insisté sur une responsabilité accrue vis à vis l'aide à l'étranger. " Le gouvernement doit maintenant saisir cette occasion unique qui lui est offerte d'appuyer le Projet de loi C-293 actuellement à l'étude à la Chambre des communes et au Sénat. Grâce au mandat législatif, le Projet de loi C-293 permettrait d'engager efficacement les dépenses de l'aide canadienne et d'en améliorer la reddition de comptes ", a conclu Gerry Barr.

Pour de plus amples renseignements, joindre :

Kristen Ostling
Relations avec les médias
CCCI - CCIC
Tél. : 613-241-7007, poste 301 
kostling@ccic.ca


TOP
 
  • COIN DES MEMBRES
  • QUI FAIT QUOI
  • Devenez membre
  • Emploi
  • Programme en 10 points
  • Code d'éthique
  • Bilan de l'aide