CCCI - CCIC
ACCUEIL RECHERCHE PLAN DU SITE CONTACT ENGLISH

Ressources

Information. Engagement. Réseautage.

À PROPOS NOS INTÉRÊTS GROUPES DE TRAVAIL MÉDIAS RESSOURCES MEMBRES
Emploi
Ressources en emploi
Bénévolat et stages
Qui fait quoi
Coin des membres
Passer à l'action
Archives
Publications
Bon de commande
Liens


IMPRIMER

Les organismes de développement félicitent le gouvernement d'augmenter l'aide internationale mais ajoutent qu'elle n'est pas suffisante pour remplir les engagements internationaux

Communiqué de presse

Le mercredi 24 mars 2004

Le budget fédéral rendu public hier nous apprend que l'aide internationale continuera d'augmenter au Canada. " C'est avec plaisir que nous accueillons cette nouvelle, et nous nous réjouissons de voir le gouvernement Martin réduire le fossé entre la parole et l'action ", a déclaré Gerry Barr, président-directeur général du Conseil canadien pour la coopération internationale.

Dans son budget, le ministre des Finances Ralph Goodale a rappelé que le Canada s'est engagé à aider les plus pauvres de la planète, et qu'il respectera cet engagement. Cependant, le Canada ne peut le faire s'il s'en tient à l'augmentation de 8 p. 100 annoncée dans le budget de cette année. Mentionnons que selon la Banque mondiale, il faudrait 50 milliards de dollars par année jusqu'en 2015 pour atteindre les Objectifs de développement du millénaire (ODM) des Nations unies, qui visent à réduire la pauvreté, la faim, l'analphabétisme, la discrimination à l'égard des femmes et la dégradation environnementale.

Malheureusement, le budget fédéral demeure trop frileux. Si le Canada compte vraiment remplir ses promesses à l'égard des plus pauvres de la planète, il a besoin d'un plan qui lui permettra de contribuer sa juste part dans la poursuite des Objectifs de développement du millénaire, explique M. Barr.

Or, nous sommes loin du but. Le gouvernement s'est engagé à doubler l'aide internationale d'ici à 2009, ce qui suppose des augmentations annuelles de 8 p. 100. Il faudrait, cependant, des augmentations annuelles de 12 à 15 p. 100. Il est donc essentiel d'atteindre cet objectif tout à fait réaliste pour que le Canada joue un rôle phare sur la scène internationale, conclut M. Barr.

Renseignements :
Katia Gianneschi
Relations avec les médias
Conseil canadien pour la coopération internationale
(613) 241-7007, poste 311
katiag@ccic.ca


TOP
 
  • COIN DES MEMBRES
  • QUI FAIT QUOI
  • Devenez membre
  • Emploi
  • Programme en 10 points
  • Code d'éthique
  • Bilan de l'aide