CCCI - CCIC
ACCUEIL RECHERCHE PLAN DU SITE CONTACT ENGLISH

Ressources

Information. Engagement. Réseautage.

À PROPOS NOS INTÉRÊTS GROUPES DE TRAVAIL MÉDIAS RESSOURCES MEMBRES
Emploi
Ressources en emploi
Bénévolat et stages
Qui fait quoi
Coin des membres
Passer à l'action
Archives
Publications
Bon de commande
Liens


IMPRIMER

Les ONG se réjouissent de la décision du Premier ministre de ne pas participer à la guerre contre l'Iraq menée unilatéralement par les États-Unis

Avis aux médias

Conférence de presse

Date : Le mardi 18 mars à 10 h 30
Lieu : Salle de presse Charles Lynch, Édifice du Centre
Porte- parole : Gerry Barr, p.-d. g. du Conseil canadien pour la coopération internationale
Ernie Regehr, directeur général de Project Ploughshares

Les ONG se réjouissent de la décision du Premier ministre de ne pas participer à la guerre contre l'Iraq menée unilatéralement par les États-Unis

Face à la détermination des États-Unis d'envahir l'Irak, les organismes d'aide canadiens se réjouissent de la décision du Premier ministre de ne pas se joindre à cette guerre illégale.

" Nous félicitons le Premier ministre d'avoir exprimé devant la Chambre des communes ce que pense la majorité des Canadiennes et des Canadiens, à savoir que le Canada ne doit pas s'engager dans cette guerre, a déclaré Gerry Barr, p.-d. g. du Conseil canadien pour la coopération internationale. " Il est malheureux que les États-Unis aient rejeté toutes les voies "diplomatiques. La guerre aura des conséquences désastreuses sur la population déjà affectée de l'Irak ", d'ajouter M. Barr.

Le secrétaire d'État américain, Colin Powell a indiqué que la Résolution 1441 de l'ONU autorise la guerre et que les opérations militaires des É.-U. s'appuient sur le droit international. Ernie Regehr, directeur général de Project Ploughshares, souligne que " ce n'est certainement pas le cas, puisque la Résolution 1441 n'a jamais autorisé l'usage de la force. Vu le coût désastreux d'une guerre et la catastrophe humanitaire qu'elle entraînera, il est immoral que les É.-U bombardent l'Irak sous le parapluie des Nations unies ".

La guerre plongera l'humanité dans une situation de crise et il est impossible de prévoir le nombre des victimes et les mouvements massifs de réfugiés qu'elle provoquera. Les groupes d'aide applaudissent également à l'engagement pris par le Premier ministre d'allouer l'aide canadienne à la reconstruction et au relèvement des victimes de la guerre.

Pour un complément d'information, joindre

Katia Gianneschi
Relations avec les médias
Conseil canadien pour la coopération internationale
(613) 241-7007, poste 311
katiag@ccic.ca



TOP
 
  • COIN DES MEMBRES
  • QUI FAIT QUOI
  • Devenez membre
  • Emploi
  • Programme en 10 points
  • Code d'éthique
  • Bilan de l'aide