CCCI - CCIC
ACCUEIL RECHERCHE PLAN DU SITE CONTACT ENGLISH

Ressources

Information. Engagement. Réseautage.

À PROPOS NOS INTÉRÊTS GROUPES DE TRAVAIL MÉDIAS RESSOURCES MEMBRES
Emploi
Ressources en emploi
Bénévolat et stages
Qui fait quoi
Coin des membres
Passer à l'action
Archives
Publications
Bon de commande
Liens


IMPRIMER

La lutte contre la pauvreté devrait être au cœur du programme d’aide du canada déclarent les principaux organismes de développement et d’éminents canadiens

Communiqué

Embargo : 11 mars 1999

Le Conseil canadien pour la coopération internationale qui représente plus de 100 organismes bénévoles a fait parvenir au premier ministre et au Cabinet une lettre invitant le Canada à renouveler son engagement en faveur de l’élimination de la pauvreté. Cette lettre a été signée par plus de 30 personnalités canadiennes des secteurs de la culture, du syndicalisme, des affaires, de l’environnement et du milieu international.

La lettre déclare : «Nous sommes fiers de la réputation que le Canada s’est acquise de par le monde pour son action en faveur de la justice et de l’humanitarisme… Cependant, cette réputation de chef de file est maintenant compromise. » Les tendances récentes de l’aide étrangère du Canada sont préoccupantes. Bien que bon nombre des pays les plus pauvres dans le monde se trouvent en Afrique au sud du Sahara, l’aide à ces pays a diminué de 30 p.100 entre 1992 et 1996. En fait, l’aide du Canada aux 48 pays les moins développés a chuté d’un tiers au cours de la même période. Par contre, en Amérique du Sud, il y a eu une augmentation marquée des dépenses dans des secteurs présentant un intérêt commercial pour le Canada. Toutefois, les Canadiens et Canadiennes ont affirmé régulièrement qu’ils veulent que leur aide serve à l’élimination de la pauvreté.

«Le Premier ministre et le Cabinet doivent clarifier le mandat de l’ACDI», de dire Betty Plewes, présidente-directrice générale du CCCI. «Actuellement, des intérêts disparates éparpillent l’aide canadienne et minent son efficacité. Le programme d’aide étrangère doit viser sans équivoque l’élimination de la pauvreté.»

«Les Canadiens et Canadiennes expriment clairement les valeurs qui devraient sous-tendre notre action partout dans le monde. Nous voulons aider ceux qui en ont le plus besoin. Nous voulons aider à briser le cycle de la pauvreté. Nous voulons que le Canada soit un chef de file respecté», d’ajouter Mme Plewes. «Nous demandons simplement un programme d’aide étrangère qui soit à la hauteur de nos attentes.»

Le CCCI fait appel au Premier ministre pour former un groupe de travail, regroupant des gens du Canada et du Sud, qui examinerait des moyens d’améliorer et d’accélérer la mise en œuvre de programmes d’aide étrangère axés sur la pauvreté. Ce groupe de travail soumettrait un rapport cet automne de sorte que nous puissions aborder l’an 2000 avec un programme d’aide renouvelé qui contribuera plus efficacement à relever les défis de l’établissement de la sécurité humaine à long terme au 21e siècle.

« Nous sommes confiants de pouvoir éclaircir les objectifs de notre programme d’aide étrangère et apporter une meilleure contribution à l’élimination de la pauvreté. Lorsqu’il y a eu volonté politique, les propositions et les programmes que nous avons avancés ont été reconnus internationalement. Le traité sur les mines antipersonnel, notre travail dans le domaine de l’égalité des sexes et le développement, et notre leadership à l’appui de la Cour internationale de justice en témoigent », d’ajouter Mme Plewes.

Les signataires de la demande d’«action contre la pauvreté dans le monde» sont :

Warren Allmand, Jann Arden, Margaret Atwood, Keith Bezanson, Paul Brandt, Ed Broadbent, Tim Brodhead, Iona Campagnolo, Roger Clark, Bruce Cockburn, Grand chef Matthew Coon Come, Roy Culpeper, Françoise David, Marion Dewar, Elizabeth Dowdeswell, John Evans, Fen Hampson, Al Halton, Fabien Leboeuf, Flora MacDonald, Elizabeth May, Le révérendissime Michael Peers, Le très révérend Bill Phipps, Betty Plewes, Cranford Pratt, Janice Stein, Maurice Strong, Mary Walsh, Bob White, Nettie Wiebe et Art Wright.

Renseignements :

Katia Gianneschi
Relations avec les médias
Conseil canadien pour la coopération internationale
(613) 241-7007, poste 311
katia@ccic.ca


TOP
 
  • COIN DES MEMBRES
  • QUI FAIT QUOI
  • Devenez membre
  • Emploi
  • Programme en 10 points
  • Code d'éthique
  • Bilan de l'aide