CCCI - Flash
Le bulletin électronique bi-mensuel www.ccic.ca
IMPRIMER ENGLISH

Flash

Le 7 décembre 2007

Dernières nouvelles

  1. Recommandation des OSC canadiennes au Groupe d'experts de M. Manley - réorienter la mission en Afghanistan vers la consolidation de la paix et le développement. Les priorités de la mission du Canada en Afghanistan devraient être la consolidation de la paix et le développement durable. Voilà le message qu'a transmis le Groupe de référence sur l'Afghanistan (GRA), un réseau d'OSC qui s'intéressent à l'Afghanistan, au Groupe consultatif indépendant sur la mission du Canada en Afghanistan présidé par John Manley. Le GRA, dans trois mémoires communs (portant sur les droits de la personne et l'égalité entre les sexes, sur la gouvernance, la sécurité et la paix et sur l'aide humanitaire et le développement), recommande au Groupe d'experts de ne pas se limiter aux options militaires établies par le gouvernement et d'adopter une approche non militaire quant au rôle du Canada en Afghanistan. Le GRA insiste sur l'importance d'optimiser le développement, de miser sur la diplomatie et de séparer les opérations militaires des efforts d'aide humanitaire et de développement. Le groupe d'OSC suggère également des moyens concrets pour le Canada de contribuer à l'instauration d'une paix durable par la négociation. Pour plus de renseignements, communiquer avec Stefan Lehmeier (slehmeier@gmail.com). Le CCCI a aussi présenté un mémoire qui sera disponible à partir de à l'adresse suivante : www.ccic.ca/f/002/humanitarian_peace.shtml

  2. Quelle est la place de l'Afrique dans le programme de développement du Canada ? Nouvelle note d'information du Forum Afrique-Canada du CCCI Le premier ministre Harper a insisté sur l'engagement renouvelé du Canada à l'égard des autres pays d'Amérique dans l'allocution qu'il a prononcée devant le Council on Foreign Relations en septembre dernier. La stratégie serait axée sur l'amélioration de la sécurité, l'accroissement de la prospérité et le renforcement de la démocratie sur le continent. Le gouvernement présente le développement et la sécurité comme les deux faces d'une même médaille, ce qui explique l'importante participation militaire du Canada en Afghanistan, son rôle dans des États fragiles comme Haïti et l'attention portée au commerce et aux investissements en Amérique. Dans le discours du Trône, M. Harper a ajouté que le leadership du Canada sur la scène internationale sera " guidé par les valeurs canadiennes que sont la démocratie, la liberté, les droits de la personne et la primauté du droit ". Fait à noter, le nouveau programme de politique étrangère, élaboré sans consultation, ne fait aucune mention de l'Afrique. La société civile canadienne s'interroge profondément sur la signification d'un tel silence et ses conséquences sur l'engagement du Canada envers le développement en Afrique. Des fonctionnaires de l'ACDI et du ministère des Affaires étrangères ont expliqué en privé que ce changement ne signifie pas que le Canada abandonne l'Afrique. Il est également inquiétant de constater qu'on ne trouve plus de renseignements sur l'Afrique dans les sites Web de l'ACDI et du ministère des Affaires étrangères. La note d'information du Forum Afrique-Canada plaide en faveur de la réaffirmation de l'engagement pris par le Canada de réduire la pauvreté en Afrique subsaharienne, ainsi que d'un accroissement du soutien dans ce domaine correspondant à une augmentation de l'enveloppe d'aide internationale. C'est le minimum requis par une stratégie d'aide qui vise la réduction de la pauvreté et la défense des droits de la personne et qui reconnaît l'engagement du Canada envers les Objectifs du Millénaire pour le développement. La note d'information intégrale se trouve à l'adresse suivante : http://www.ccic.ca/f/docs/003_acf_2007-11_africa_briefing_note.pdf.

  3. Des OSC internationales rédigent un document sur la Déclaration de Paris et l'efficacité de l'aide. Des OSC internationales sont en train de définir une position commune sur l'efficacité de l'aide et planifient un forum parallèle au Forum de haut niveau à Accra (FHN-III) qui aura lieu en septembre 2008. Le FHN-III fera le bilan des progrès accomplis dans la mise en œuvre de la Déclaration de Paris sur l'efficacité de l'aide et approuvera le plan d'action d'Accra (Accra Agenda for Action, AAA), qui vise les deux prochaines années et au-delà. Les OSC n'ont pas pu participer à la négociation de la Déclaration de Paris, qui passe sous silence le rôle qu'ils peuvent jouer dans le développement. Pour contrer cette exclusion, des OSC internationales prennent des moyens pour que leur avis soit pris en considération dans le plan d'action d'Accra et, ultimement, dans tout accord conclu après 2010 et succédant à la Déclaration de Paris. Elles ont mis sur pied un comité directeur international dont la mission est d'organiser le forum parallèle et d'élaborer une ébauche de politique sur les principales questions des OSC liées à la Déclaration de Paris et à l'efficacité de l'aide. Consulter le document à l'adresse suivante : http://betteraid.org/index.php?option=com_content&task=view&id=36&Itemid=26. Pour plus de renseignements sur le forum parallèle, visiter le site www.betteraid.org.

  4. Forum des leaders et Consultation nationale du CCCI : les 17 et 18 janvier 2008. Le CCCI invite les directeurs généraux et les présidents des conseils de ses membres à participer au Forum des leaders et à la Consultation nationale du CCCI sur la société civile et l'efficacité de l'aide. L'événement permettra aux OSC canadiennes de préparer leur participation au processus consultatif international sur les questions liées à la société civile et à l'efficacité de l'aide. Le processus consultatif est tenu en vue du Forum de haut niveau sur l'efficacité de l'aide de 2008, qui aura lieu à Accra (Ghana) au cours duquel on évaluera la mise en œuvre de la Déclaration de Paris sur l'efficacité de l'aide. Le Forum des leaders et la Consultation nationale donneront aux OSC l'occasion d'étudier et de proposer des solutions aux problèmes en matière d'efficacité de l'aide et aux défis auxquels font face l'ACDI et ses partenaires de la société civile. Ils leur permettront également de s'informer sur les idées et les pratiques les plus avant-gardistes. La séance de travail du 17 janvier sera réservée aux OSC. Le 18 janvier, des représentants de l'ACDI et d'OSC canadiennes seront présents. L'ébauche de programme et le formulaire d'inscription ont été envoyés aux organisations invitées le 29 novembre 2007. Prière de s'inscrire avant le 4 janvier 2008.

  5. Le CCCI conteste la proposition du Conseil Senlis d'utiliser l'aide internationale comme arme de combat. Gerry Barr, président-directeur général du Conseil canadien pour la coopération internationale, et Kevin McCort, directeur général par intérim de CARE Canada, dénoncent le récent rapport du Conseil Senlis sur les politiques de l'OTAN (et du Canada) relatives à l'Afghanistan dans un article publié dans le magazine Embassy. Ils considèrent comme particulièrement inquiétante et dangereuse la suggestion de militariser davantage l'aide internationale et le développement. Parmi les OSC canadiennes qui s'intéressent à l'Afghanistan, il existe un large consensus selon lequel une telle suggestion est directement à l'opposé de ce qui doit être fait. La militarisation de l'aide et du développement est déjà considérable et contribue grandement à l'insécurité croissante dans laquelle vivent les Afghans et les travailleurs humanitaires. L'article, intitulé L'aide comme arme de combat? Une très mauvaise idée, figurera bientôt sur le site Web du CCCI. Pour obtenir l'article en anglais, communiquer avec Peter Puxley (ppuxley@ccic.ca).

  6. Les changements climatiques auront des répercussions sans précédent sur le développement - Rapport mondial sur le développement humain 2007-2008 des Nations unies. Pendant que les gouvernements discutent de l'avenir du Protocole de Kyoto à Bali, l'ONU, dans son Rapport mondial sur le développement humain publié par le Programme des Nations unies pour le développement, souligne que les effets de plus en plus prononcés des changements climatiques pourraient avoir d'importants revers en matière de réduction de la pauvreté, de nutrition, de santé et d'éducation. Le rapport, intitulé La lutte contre le changement climatique : un impératif de solidarité humaine dans un monde divisé, dresse un bilan affligeant des menaces posées par le réchauffement de la planète. La planète est sur le point d'atteindre un point de " non-retour " qui pourrait condamner les pays pauvres et leurs citoyens les plus pauvres à perpétuité, et laisser des centaines de millions de personnes en proie à la malnutrition, au manque d'eau, aux menaces écologiques et à l'absence de moyens de subsistance. Selon le rapport, les pays riches devront verser quelque 86 milliards de dollars d'ici 2015 pour aider les pays pauvres à s'adapter au réchauffement climatique, sans quoi ce dernier " risque de ralentir puis d'inverser les progrès accomplis " dans ces pays qui comptent au total 2,6 milliards de personnes vivant avec deux dollars par jour ou moins. On peut lire le rapport complet à l'adresse suivante : http://hdr.undp.org/en/reports/global/hdr2007-2008/chapters/french.

  7. Des organisations locales et des OSC se réunissent pour élaborer un protocole des peuples sur les changements climatiques en marge de la conférence de Bali. Pendant que les représentants de plus de 180 pays sont rassemblés au Bali International Convention Center (BICC) afin d'élaborer un plan d'action concernant les changements climatiques, des organisations locales et des OSC se réunissent dans une aire de conservation de Sumber Klampok, à quatre heures de route du BICC, afin de concevoir leur propre plan de stabilisation du climat. Le protocole des peuples sur les changements climatiques mettra l'accent sur un cadre économique viable et la souveraineté des peuples à l'égard des ressources naturelles. Les participants demanderont que le protocole soit inclus dans le plan pour l'après-2012 découlant de la conférence de Bali. IBON Foundation Inc, l'International NGO Forum on Indonesian Development (INFID), Aid/Watch et l'International League of People's Struggles (Indonésie) sont les organisateurs de la conférence des peuples. Le protocole des peuples sur les changements climatiques sera adopté pendant des manifestations coordonnées tenues dans quatorze villes des îles de Java, de Sumatra, de Sulawesi et de Kalimantan le 10 décembre, Journée des droits de l'homme. La population mondiale est aussi invitée à adopter le protocole des peuples en signant les pétitions et en participant aux campagnes. Une fois approuvé, le protocole des peuples sur les changements climatiques sera présenté à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Pour en savoir davantage, communiquer avec Ava Danlog (adanlog@ibon.org). IBON est un groupe de réflexion philippin qui s'intéresse aux questions socioéconomiques ( http://institution.ibon.org/).

  8. Présentation du film Undermined: Communities, Consultation and Corporate Accountability in Guyana. Le Conseil ontarien pour la coopération internationale (OCIC) a contribué financièrement à la production d'un court métrage réalisé par deux cinéastes débutants d'Ottawa. Le documentaire de 35 minutes présente le point de vue de huit Amérindiens de la Guyane (Amérique du Sud) sur les enjeux de l'exploitation minière, en particulier sur la consultation de la collectivité et les activités des compagnies minières canadiennes établies à l'intérieur des terres, où d'importantes revendications territoriales sont toujours irrésolues. La première aura lieu à Ottawa, à Bibliothèque et Archives Canada, le 9 janvier 2008, de 19 h à 21 h. Des conférences et des discussions avec le public sur les sujets abordés dans le film suivront le visionnement. Entrée libre. Pour plus de renseignements, prière de communiquer avec Emily Wilson ou Brent Parker à l'adresse info@undermined.ca, ou consulter le site Web du film ( www.undermined.ca) afin de connaître les nouveautés et les mises à jour.

 

HAUT
Tous droits réservés © 2009 Conseil canadien pour la coopération internationale | info@ccic-ccci.ca