CCCI - Flash
Le bulletin électronique bi-mensuel www.ccic.ca
IMPRIMER ENGLISH

Flash

Le 3 mars 2006

Dernières nouvelles

  1. Le CCCI analyse les promesses des conservateurs en matière d'aide internationale dans sa Note d'information prébudgétaire. Le gouvernement conservateur déposera son budget au début de la prochaine session parlementaire, vraisemblablement à la mi-avril. Le Conseil a analysé les promesses des conservateurs, qui ont déclaré qu'ils respecteraient les engagements des libéraux en matière d'aide internationale en ajoutant 425 millions de dollars, et qu'ils avaient l'intention de se rapprocher de la moyenne des ratios d'aide internationale des donateurs de l'OCDE. On peut lire la Note d'information prébudgétaire du CCCI à l'adresse www.ccic.ca. Pour en savoir plus, communiquer avec Brian Tomlinson, de l'équipe Orientation politique, à btomlinson@ccic.ca.

  2. Le CCCI fait part de ses préoccupations sur la pauvreté et les droits de la personne aux nouveaux ministres des Affaires étrangères et du Commerce international. Le CCCI a écrit au ministre des Affaires étrangères, Peter MacKay et au ministre du Commerce international, David Emerson, pour les féliciter de leur nouvelle nomination et porter à leur attention ses principaux sujets de préoccupation. Le Conseil a insisté sur l'importance qu'accordent ses membres à la lutte contre la pauvreté dans le monde et à la promotion des droits de la personne comme objectif primordial de la politique étrangère et commerciale. En matière de commerce international, le CCCI a souligné la tournure décevante que prennent actuellement les négociations de l'OMC a invité le nouveau gouvernement de donner au Canada un rôle plus dynamique en militant pour l'adoption de règles commerciales axées sur le développement et en misant sur ses intérêts communs avec les pays en développement dans le but de rendre le commerce plus équitable. Quant à la politique étrangère, le CCCI signale de nombreux domaines où le Canada se doit d'agir. Le CCCI recommande, entre autres : que le Canada milite en faveur d'un programme axé sur la paix et les droits de la personne au cours des prochains mois, décisifs pour la réforme des Nations unies, que l'on mise sur une approche axée sur les droits de la personne pour contrer les conflits violents et les problèmes liés à la faiblesse des États, et que l'on élabore de nouvelles politiques visant à améliorer la responsabilisation des entreprises établies dans les pays en développement. Pour en savoir davantage à ce sujet, communiquer avec Gauri Sreenivasan (gauri@ccic.ca).

  3. L'OCDE compte adopter la version finale du Cadre d'action pour l'investissement : les ONG expriment leur appréhension. Depuis plus d'un an, un groupe de travail réunissant 60 représentants gouvernementaux de pays membres et non membres de l'OCDE élabore un " cadre d'action pour l'investissement ". Le Conseil des ministres de l'OCDE devrait approuver ce dernier en mai 2006. Ce cadre est censé présenter " une liste non contraignante d'enjeux que doit étudier tout gouvernement intéressé " à attirer des investisseurs locaux et étrangers. En particulier, il doit servir de référence aux donateurs qui aident leurs partenaires des pays en développement à améliorer les conditions d'investissement. Les ONG et les syndicats ont manifesté leur inquiétude face à de nombreux aspects de cette politique, notamment l'équilibre général qui en résulterait entre les droits et les obligations des investisseurs, ainsi que la mise à l'écart des groupes de la société civile. Le CCCI est des signataires d'une lettre rédigée par des ONG des quatre coins du monde exposant ces préoccupations. Pour consulter le Cadre de politiques pour l'investissement, voir l'adresse www.oecdwatch.org/docs/OECD_Policy_Framework_for_Investment.pdf. Pour lire la lettre des ONG, consulter le www.oecdwatch.org/docs/OW_Policy_Framework_Investment_NGO_letter.pdf.

  4. Animez une activité de la campagne Éducation pour tous au primaire. Les enseignants, les parents et les organisations œuvrant auprès des écoles au Canada sont invités à prendre part à l'Alliance canadienne de la Campagne mondiale pour l'éducation, qui regroupe 20 organisations canadiennes s'efforçant de mettre en valeur le droit à l'éducation des enfants. Cette coalition vise à recruter 1000 enseignants et animateurs d'ONG du pays qui seraient prêts à animer un atelier de deux heures dans les écoles primaires du Canada au cours des mois d'avril et de mai. Pour commander une trousse, visiter www.campaignforeducationcanada.org. Pour de plus amples renseignements, communiquer avec Natalie Poulson, de l'Institut d'études pédagogiques de l'Ontario, à sendateacher@gmail.com.

  5. La campagne Abolissons la pauvreté se poursuit jusqu'à la fin de 2007. Le 16 février, le Comité directeur de Abolissons la pauvreté a décidé de prolonger la campagne jusqu'à la fin de 2007. En 2006, une personne salariée sera en charge à Ottawa. Les démarches en ligne constitueront un élément essentiel et représenteront un tremplin pour les événements locaux et les activités de revendication auprès des politiciens canadiens. La campagne continuera de s'appuyer en grande partie sur l'action des groupes locaux. Puisque L'Action mondiale contre la pauvreté se poursuivra également jusqu'à la fin de 2007, la branche canadienne participera à une journée annuelle internationale du bracelet blanc, qui aura probablement lieu le 17 octobre (Journée internationale pour l'élimination de la pauvreté). Au cours des prochaines semaines, le discours du Trône (4 avril) et le budget fédéral seront les deux cibles de la campagne. Le CCCI discute toujours du rôle du Secrétariat pendant la campagne. Pour en savoir davantage, contacter Joe Gunn (jgunn@makepovertyhistory.ca) ou Kristen Ostling (kostling@ccic.ca).

  6. Technologie Terminator et sécurité alimentaire mondiale. Un combat farouche contre les semences-suicide devrait s'engager au cours des prochaines rencontres de la Convention sur la diversité biologique (CDB) de l'ONU à Curitiba, au Brésil, pendant que des milliers de citoyens du monde entier se mobilisent pour interdire les semences Terminator une fois pour toutes. La technologie Terminator est une branche du génie génétique qui vise à produire des plants stériles pour obliger les agriculteurs à acheter des semences chaque année. À l'échelle de la planète, 1,4 milliard de personnes dépendent des semences de deuxième génération, et la technologie Terminator représente une menace directe pour cette pierre angulaire de la sécurité alimentaire. La Convention sur la diversité biologique des Nations unies a instauré en 2000 un moratoire de fait sur les essais et la commercialisation de la technologie Terminator. Cependant, en février 2005, le gouvernement canadien a tenté de renverser ce moratoire lors des rencontres de la CDB à Bangkok. L'avenir de la technologie Terminator sera décidé à la prochaine rencontre de la CDB, qui se déroulera du 20 au 31 mars au Brésil. La campagne Interdire Terminator demande aux particuliers et aux organisations d'exercer des pressions sur le gouvernement canadien pour qu'il se joigne aux autres pays qui militent contre cette technologie. Pour en savoir plus : http://fr.banterminator.org/ .

À Venir

  1. Tribune publique : Terminator au banc des accusés. Dans le cadre de la campagne Interdire Terminator, une tribune aura lieu le 20 mars, de 19 h à 21 h 30, au Centre des congrès d'Ottawa. Elle a pour objectif de faire le procès de la technologie des semences-suicide. Les principaux témoins seront Vandana Shiva et Percy Schmeiser. Cette activité sera co-animé par Bob Carty, de CBC. Gerry Barr, du CCCI, agira à titre de " juge ", et l'assistance remplira la fonction de jury. Il y aura également une liaison en direct avec la rencontre de l'ONU à Curitiba, au Brésil, où l'assemblée débattra du sort à réserver aux semences Terminator (graines génétiquement modifiées pour être stériles au moment de la récolte). Pour en savoir plus sur cette activité ou sur la campagne, écrire à contact@banterminator.org, consulter http://fr.banterminator.org/ ou téléphoner au
    (613) 241-2267.

  2. Inscrivez à votre agenda : Symposium international du CCCI sur les changements organisationnels, du 25 au 27 mai. Depuis quelques années, les organisations de coopération internationale et divers acteurs de la société civile et de mouvements sociaux d'envergure doivent composer avec une conjoncture de plus en plus complexe. Ce phénomène entraîne d'importantes répercussions sur la structure et la gestion des membres du CCCI et d'autres organisations de la société civile, de même que sur leur fonctionnement interne et leurs interactions. Le colloque suivra l'AGA 2006 du CCCI et fournira une précieuse occasion d'échanger sur les expériences, les leçons et les perspectives de chacun et de déterminer les étapes essentielles à suivre pour assurer la pertinence et la solidité de nos objectifs en matière de développement, de même que notre capacité de les atteindre. Outre les membres du CCCI, les partenaires du Sud, les organisations caritatives, les ministères gouvernementaux de même que les jeunes leaders actuels ou éventuels sont invités. Pour en savoir davantage envoyer un message à od@ccic.ca.

Vaut un coup d'oeil

  1. Modifications apportées au Bureau du directeur des lobbyistes et à la Loi sur l'enregistrement des lobbyistes. Le 6 février, le nouveau gouvernement fédéral a annoncé qu'il transférait le Bureau du directeur des lobbyistes du portefeuille de l'Industrie à celui du Conseil du Trésor à titre de bureau indépendant, dans le but d'accroître son autonomie pendant que le gouvernement s'emploie à revoir et à renforcer la Loi sur l'enregistrement des lobbyistes. En juin 2005, de nombreux aspects de la Loi ont été modifiés; on a notamment mis au point une définition plus précise de " lobbyisme " et on a établi une condition exigeant la mise à jour semestrielle des déclarations des lobbyistes de toutes les catégories. On trouvera une présentation PowerPoint de Guy W. Giorno, avocat, sur les modifications de la Loi sur l'enregistrement des lobbyistes, à l'adresse www.fasken.com/WEB/fmdwebsite.nsf/AllDoc/5486EA64F01E91BF852570890052EE90/$File/CHANGESTOLOBBYISTSREGISTRATIONACT.PDF. On peut trouver le texte complet de la Loi et les modalités d'enregistrement sur le site d'Industrie Canada : http://strategis.ic.gc.ca/epic/internet/inlobbyist-lobbyiste.nsf/fr/Home.

 

HAUT
Tous droits réservés © 2009 Conseil canadien pour la coopération internationale | info@ccic-ccci.ca