CCCI - CCIC
ACCUEIL RECHERCHE PLAN DU SITE CONTACT ENGLISH

Members

CCIC members include approximately 100 Canadian non-profit organizations working, both in Canada and overseas, on the front lines of social justice, humanitarian aid, economic and democratic development.

À PROPOS NOS INTÉRÊTS GROUPES DE TRAVAIL MÉDIAS RESSOURCES MEMBRES
Organisations membres du CCCI
Événements du CCCI à venir
Profils des membres
Un mot sur les membres


IMPRIMER

Project Ploughshares

Islamic Relief Canada

Profil d'un membre, juillet-août 2013

Project Ploughshares

« Voici une photo de la campagne War On Hunger d’Islamic Relief Canada.
La petite fille est l’une des bénéficiaires de l’aide apportée
par l’organisation en Afghanistan, pays ravagé par la guerre. »

Ce mois-ci, le CCCI s’est entretenu avec Sallah Hamdani, président-directeur général d’Islamic Relief Canada, qui est membre de la famille internationale Islamic Relief Worldwide, fondée en 1984. Œuvrant dans 35 pays du monde, Islamic Relief Canada a pour principal objectif la promotion du développement durable, mais elle fournit aussi une aide en cas d’urgence. Renseignez-vous sur le travail qu’effectue Islamic Relief auprès des réfugiés, sur ses efforts en Syrie et sur sa récente campagne War on Hunger.


CCCI - Comment décririez-vous Islamic Relief Canada?

Sallah Hamdani Islamic Relief Canada fait partie d’une famille internationale appelée Islamic Relief Worldwide, qui constitue le plus vaste organisme de bienfaisance musulman au monde. Notre bureau canadien est considéré comme un partenaire ayant le statut d’organisme de bienfaisance, et nous amassons des fonds en vue de grands projets de développement dans plus de 35 pays où œuvre notre organisme parent. Notre premier objectif est le développement durable, mais nous fournissons aussi une aide en cas d’urgence. De plus, nous militons en faveur du secteur sans but lucratif et faisons pression auprès des gouvernements pour qu’ils prennent des décisions fermes visant à atténuer les effets néfastes de la faim, de la pauvreté et des états d’urgence.

CCCI - Dans quelle partie du monde faites-vous le gros de votre travail, et qui sont vos partenaires là bas?

Sallah Hamdani – L’une des particularités de notre organisme est que nous ne faisons jamais affaire avec des tiers : nous prenons directement en charge toutes les étapes, des dons à la mise en œuvre des projets. Cela serait impossible si nous n’avions pas de bureaux permanents dans les pays où nous travaillons, mais grâce à de tels bureaux en Asie du Sud, au Moyen-Orient, en Afrique et en Extrême-Orient, nos équipes sont en mesure d’effectuer une analyse détaillée des besoins locaux et, plus important encore, d’exécuter les projets correctement lorsque les fonds sont reçus.

CCCI - Comment Islamic Relief Canada a-t-elle réagi au conflit syrien?

Sallah Hamdani – EPostées au Liban, en Jordanie, en Iraq et en Turquie, nos équipes étaient aux premières lignes des opérations de secours à la population syrienne et d’évacuation des réfugiés vers les pays voisins. Nos équipes de terrain ont notamment fourni nourriture, abris et soins médicaux. Lorsque les personnes déplacées et les réfugiés ont besoin d’un toit, les blessés de soins médicaux d’urgence, et les familles affamées de nourriture, Islamic Relief est en mesure d’apporter son aide. De plus, j’ai pour ma part eu la chance d’accompagner la délégation de Kofi Annan, envoyé spécial de l’ONU pour le Moyen-Orient, dans la formulation de stratégies pacifiques visant à dénouer l’impasse syrienne. Voici une vidéo présentant notre travail en Syrie :

 


CCCI - Pouvez-vous nous en dire plus sur la campagne spéciale que vous avez organisée pendant le ramadan?

Sallah HamdaniWar on Hunger est une campagne internationale ayant pour objectif de combattre la pauvreté et la faim durant le mois saint du ramadan. Notre publicité annonce que nous avons déclaré la guerre, non pas à l’humanité, mais à la faim. Ce fléau grave, tout comme celui de la pauvreté, mérite qu’on s’y attarde vraiment. Les statistiques montrent en effet qu’un milliard de personnes sont confrontées à la famine chaque jour dans le monde.

Mais pourquoi le ramadan, et pourquoi la faim, me direz-vous? C’est parce que durant cette période de 30 jours, les musulmans, obéissant au souhait de Dieu, jeûnent du matin au soir et donnent des millions de dollars à des organismes de bienfaisance. Ils prennent le temps de réfléchir, de compatir à la misère des moins fortunés, dont les orphelins, les veuves et, bien sûr, les affamés. C’est aussi parce que la faim est un problème contre lequel nous luttons depuis des années, un problème récurrent partout où nous travaillons.

Certains ne trouvent plus de quoi se nourrir parce qu’ils ont été déplacés ou dépossédés à cause d’un conflit. D’autres ont faim simplement parce que leur communauté a été oubliée ou négligée au cœur des hostilités.
Quoi qu’il en soit, au-delà de la guerre contre le terrorisme et des motifs du conflit syrien, ce que je vois, c’est des gens ordinaires confrontés à des souffrances extraordinaires. Et croyez-moi, à Islamic Relief, nous savons de quoi nous parlons : nous travaillons dans certains des pays les plus dangereux du monde et apportons de l’aide à certaines des populations les plus vulnérables et les plus mal nourries.

CCCI - Comment incitez-vous les Canadiens à soutenir votre travail?

Sallah Hamdani – Notre organisme, très proche des gens, encourage la mobilisation et la participation citoyenne. En fait, les bénévoles sont les piliers du travail d’Islamic Relief : sans eux, l’organisme ne pourrait en faire autant. Toutes les universités canadiennes comptent une association d’étudiants musulmans ou une section d’Islamic Relief qui s’occupe d’amasser des fonds et d’organiser, de soutenir ou de faire connaître divers projets. Nos bastions universitaires jouent donc un rôle central dans l’implication des jeunes. Quant aux Canadiens en général, surtout les musulmans d’origine, ils ont l’âme philanthropique et donnent très généreusement : des milliers sont prêts à répondre à l’appel des populations dans le besoin. Nous misons également sur un programme national d’ambassadeurs qui s’adresse aux Canadiens de tous horizons. Le programme d’ambassadeurs d’Islamic Relief est parrainé par des personnalités publiques qui sont sympathiques à la cause, dont le prince Charles, Nazem Kadri -- joueur bien connu des Maple Leafs de Toronto--, ainsi que des joueurs de cricket, des acteurs et des musiciens de renommée mondiale. Ces ambassadeurs animent des événements dans différentes villes du pays, ce qui nous permet de rejoindre de nombreux Canadiens aux affiliations religieuses diverses.

CCCI - Quel avenir prédisez-vous à votre organisme? Qu’aimeriez-vous accomplir au cours des 10 prochaines années?

Sallah Hamdani – Nous avons beau planifier et élaborer des stratégies autant que nous voulons, notre sort est entre les mains du Créateur.

J’aimerais que d’ici 10 ans, nous n’ayons plus à discuter de sécurité alimentaire, du fait que l’eau souillée tue une personne toutes les quatre secondes ou du fait que 145 millions d’orphelins sont actuellement en détresse.

 


TOP
 
  • FLASH
  • Emploi
  • Programme en 10 points
  • Principes d'Istanbul
  • Code d'éthique
  • Devenez membre
  • QUI FAIT QUOI
  • COIN DES MEMBRES
  • Publications du CCCI
  • Emploi