Bulletin électronique du CCCI : novembre 2015 Facebook Twitter CCIC Blog
banner image


COIN DE LA PRÉSIDENTE

Lendemain de veille: le Canada et les « objectifs mondiaux »

Julia SanchezLe tant attendu Sommet des Nations unies sur le développement durable 2015 est donc maintenant dernière nous  alors que les leaders de tous les pays du monde se sont réunis en fin de semaine dernière à New York pour adopter formellement, et pour célébrer, un nouveau cadre de développement qui succède aux objectifs du Millénaire pour le développement (OMD). 

Le tant attendu Sommet des Nations unies sur le développement durable 2015 est donc maintenant dernière nous  alors que les leaders de tous les pays du monde se sont réunis en fin de semaine dernière à New York pour adopter formellement, et pour célébrer, un nouveau cadre de développement qui succède aux objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).   Un nombre sans précédent de représentants de la société civile a pu participer au Sommet. Ce fut le cas également pour les fondations, les entreprises et d'autres parties prenantes. Le résultat d'un processus de négociations aux multiples composantes et qui s'est étalé sur plusieurs années, le document «  Transformer notre monde d'ici 2030: le programme 2030 pour le développement durable», ou Agenda 2030, propose un ensemble beaucoup plus détaillé et plus complexe d'objectifs de développement durable (ODD) visant à s'attaquer aux défis du développement international de manière plus complète et plus durable que les OMD ont permis de la faire auparavant.   En réunissant les chantiers de travail traditionnels du développement et de l'environnement (qui évoluaient souvent en silos), en définissant la coopération pour le développement de manière plus large et plus globale et en mettant l'accent sur les causes profondes du sous-développement  (comme les inégalités), le nouveau cadre met la table pour une coopération entre les États significativement différente et améliorée.  Ceci pourrait mener à des relations internationales plus cohérentes en faveur du développement durable et générer des progrès importants en route vers la réalisation d'un monde plus équitable, plus juste et plus prospère au cours des quinze prochaines années.

Alors que je participais à des événements parallèles, que j'assistais à des dialogues interactifs et à des séances plénières, et que je discutais avec une foule de fonctionnaires des Nations unies qui ont mené le processus des ODD jusqu'à présent et qui se préparent à mettre en oeuvre ce cadre complexe et ambitieux, il y a une question fondamentale qui me venait en tête: est-ce que le Canada va véritablement s'engager à mettre ce cadre en oeuvre? Et si c'est le cas, qu’est-ce que ça prendra pour que cet engagement devienne à la fois une source d'aspiration et d'inspiration? En outre, et de manière plus spécifique, qu'en est-il du rôle de la société civile dans la réalisation des objectifs du cadre?

Alors que j'écoutais les représentants des gouvernements allemand, suédois et colombien, entre autres, décrire la manière dont ils plaçaient les nouveaux objectifs et leurs nombreux indicateurs au centre d'une révision en profondeur de leurs politiques pangouvernementales, je me suis mise à penser à tout le travail qui nous attend ici, au Canada, alors que nous nous apprêtons à mettre en oeuvre ce cadre et à nous engager avec le monde de façon plus intentionnelle et constructive au cours des mois et des années qui s'en viennent.

En ce « lendemain de veille », en quelque sorte, la société civile se retrouve à la croisée de trois chemins: on peut choisir le statut quo, de modifier légèrement le statut quo et de poursuivre notre route sur le chemin déjà tracé par les OMD, ou un tout nouveau chemin qui reflète le potentiel transformateur de ce cadre.

Le statu quo n'est pas une option - le monde est passé à autre chose, le cadre est devenu plus large et plus complexe, et les défis auxquels nous sommes confrontés aujourd'hui vont au-delà du monde de l'aide que nous connaissons et dans lequel nous travaillons. La nature de ces  changements est si significative que de modifier simplement certaines de nos pratiques ne sera pas suffisant non plus. Et je dirais même que notre secteur risque de perdre sa pertinence à moins que nous ne choisissions la troisième voie et que nous ne repensions et restructurions nos pratiques de manière à travailler avec ce nouveau cadre et à saisir les opportunités qu'il nous offre, tout en nous prémunissant contre les risques qu'il comporte.

Alors qu'il était à New York la semaine dernière, mon collègue Fraser Reilly-King  a pris position en affirmant que nous devons choisir la troisième voie si nous voulons faire une différence au cours des 15 prochaines années. Et que pour avoir du succès, nous devons nous projeter 15 ans plus tard et avoir une vision claire de là où nous voulons aller, de ce que nous devons faire et des gens avec qui nous devons travailler pour y arriver. Cette troisième voie a été appelée celle du «business unusual  » par quelques collègues au cours du Sommet.

Pour commencer, nous devons sortir du carcan de « l'aide pour le développement » et prendre avantage de la profondeur et de l'étendue que nous offre le nouveau cadre dans le contexte de la « coopération internationale ». Nous devons mieux comprendre et mettre à profit la nature universelle de ce cadre, approfondir notre engagement auprès des groupes qui travaillent au Canada et sur des enjeux canadiens, et transformer les dynamiques entre nous, au Nord, et nos partenaires du Sud.

La mise en oeuvre de l' «Agenda 2030  »  pose plusieurs défis, notamment le risque de ne pas aller assez en profondeur pour produire le véritable changement transformateur dont nous avons si désespérément besoin.   Cependant, il nous offre aussi une occasion intéressante de bâtir des réseaux entre tous les acteurs de la société civile autour d'enjeux clés du développement, des réseaux que nous avons toujours su que nous devrions construire mais qui ne se sont pas matérialisés faute de courage ou de contexte mondial approprié.  

En ce lendemain de veille, je suis optimiste que nous pourrons utiliser ce nouveau cadre pour parler du développement de manière différente avec les Canadiens, que nous pourrons travailler avec d'autres groupes et différemment sur des enjeux qui sont fondamentaux pour le progrès du Canada et du reste du monde, et que nous pourrons inciter nos gouvernements, les Nations unies, le secteur privé et nous-mêmes à faire plus et à faire mieux pour assurer un avenir durable.   On peut faire mieux 2015!

Solidairement,

Julia

Cette chronique vous a fait réagir? J’aimerais lire vos commentaires! Veuillez les envoyer à Julia Sanchez.

 

NOUVELLES DU SECTEUR

On peut faire mieux 2015 » – Nouvelles récentes

Les réactions par rapport à notre trousse électorale ont été extrêmement positives! En s'appuyant sur le questionnaire de la trousse destiné aux candidats, le CCCI a communiqué avec les leaders des cinq principaux partis politiques et leur a demandé de répondre à 10 questions pour savoir où chaque parti se situe par rapport aux enjeux principaux de la campagne (la lutte contre la pauvreté et les inégalités, la promotion des droits des femmes, la lutte contre les changements climatiques et la question de l'universalité). Les résultats seront diffusés le 17 octobre dans le cadre de la journée internationale pour l'élimination de la pauvreté.  Ne se contentant pas d'attendre les réponses des candidats les bras croisés,  le CCCI a lancé une campagne Thunderclap juste avant le débat Munk sur la politique étrangère canadienne pour envoyer un message commun aux trois participants au débat: Comment les leaders du Canada comptent-ils s'attaquer à la pauvreté mondiale, aux inégalités et aux changements climatiques compte tenu des nouveaux objectifs définis par les Nations Unies? La participation a été très élevée et un total de XX références aux objectifs mondiaux et à l'engagement du Canada ont été faites par XYX. (pour plus de détails, voir l'article ici bas)

Mise à jour sur la campagne « Place au débat »

Place au bebatUne campagne qui travaille depuis plus d'un an à créer une conversation nationale sur les droits des femmes dans les médias sociaux et traditionnels, et à placer les enjeux qui touchent les femmes au cœur de l'élection fédérale 2015 a culminé la semaine dernière avec l'organisation d'un événement excitant à Toronto. A sold-out audience listened to exclusive interview footage with four of the five federal party leaders– discussing a variety of issues including sexual harassment, missing and murdered aboriginal women, employment and pay for women, child care and democratic representation, in addition to detailing their platform commitments on women’s rights. Cet événement, organisé en partenariat avec le Toronto Star et Le Devoir, a été diffusé en direct sur Periscope par Twitter Canada. Les entrevues complètes avec les chefs de partis sont maintenant disponibles ici. Visitez http://placeaudebat.ca/ pour plus d'information et toutes les nouvelles concernant la campagne.

Retour sur le débat Munk

Le tout premier débat électoral canadien consacré exclusivement aux enjeux de la politique étrangère a eu lieu le 28 septembre à Toronto.

Colloque du FAC -Renforcer la solidarité : construire des ponts entre la programmation et le travail de plaidoyer

Inscrivez-vous dès maintenant et joignez-vous au Forum Afrique-Canada pour son colloque annuel le 21 octobre : une journée de présentations et d’ateliers stimulants sur divers thèmes prioritaires.

 

NOUVEAUX MEMBRES

Le CCCI est heureux d'accueillir le CCISD comme nouveau membre

Le Centre de coopération internationale en santé et développement (CCISD), une organisation à but non lucratif canadienne basée dans la ville de Québec, conçoit et gère des projets dans le domaine de la santé internationale depuis 1987. La mission du CCISD est de contribuer à l’amélioration durable de la santé des populations par le renforcement des ressources du secteur de la santé et des groupes communautaires qui travaillent en collaboration avec celles-ci. Possédant un bagage unique d’expériences, de connaissances et de compétences en santé, le CCISD a développé une grande expertise des domaines comme les soins de santé primaires, avec un fort intérêt pour la santé des mères, des nouveau-nés et des enfants (SMNE), la prévention du VIH/sida et des IST, et la surveillance épidémiologique.

 

PROFIL D'UN MEMBRE : Le Conseil des Canadiens avec déficiences

Ce mois-ci, le CCCI a rencontré James Hicks, coordonnateur national du Conseil des canadiens avec déficiences (CCD), pour discuter de la Convention des Nations unies relative aux droits des personnes handicapées, des ODD et de la nécessité d'une politique de l'APD en matière de handicap, entre autres choses!

  

 

MEMBRES EN ACTION

Canada : Accueillons les réfugiés syriens - Amnistie internationale

Le 2 septembre, le corps du petit Alan Kurdi, trois ans, a été retrouvé sur une plage turque.

Créons un climat de changement - Développement et Paix

En décembre 2015, la Conférence de Paris (COP21) offrira l’occasion de renverser la tendance actuelle sur les changements climatiques.

 

VAUT LE COUP D'ŒIL

Nouvelle série sur les objectifs mondiaux dans « Development Unplugged »

Afin de mieux faire connaître les objectifs mondiaux et de les rendre plus concrets, le Conseil canadien pour la coopération internationale, en collaboration avec la Plateforme Canadienne pour le développement international, ont lancé le 21 septembre dernier une nouvelle série d'articles dans  Development Unplugged.

Faire les comptes: où se classe le Canada par rapport aux ODD

Au début septembre, le British Columbia Council for International Cooperation a publié « Keeping Score », un rapport similaire à un rapport parallèle de la société civile produit en 2002...

LE CCCI DANS LES MÉDIAS

The Future of Poverty |  Canadian Mennonite | July 22, 2015

Delays still plaguing internship program    | Embassy  | July 8, 2015

Canadian Neocolonialism in Colombia: Oil, Mining and the Military  | Earth First!  | July 4, 2015

The tragedy of Harper's Canada | Counter Punch | July 3, 2015

 

LE CCCI PRÉSENTE

Americas Policy Group Member Meeting
November 23-24, 2015
Location: Ottawa
For more information: Stacey Gomez

2016 CCIC Annual Conference
May 11-12, 2016
Location: Ottawa, Ontario
Save the date!

 

ÉVÉNEMENTS

KAIROS Forum on Fracking
Vancouver & Moncton, Canada | October 30-31, 2015

Sécurité, action humanitaire et aide au développement : quels liens?
Montreal, Quebec | November 3, 2015

Match Up! Ottawa's First Feminist Human Library & Networking Event
Ottawa, Ontario | November 5, 2015

Journées québécoises de la solidarité internationale : Toutes ensemble
Across Quebec | November 5-14, 2015


Pour publier un article dans Flash!, prière de l'envoyer à Chantal Havard. À noter que les articles doivent contenir max. 150 mots.

Conseil canadien pour la coopération internationale
39 avenue McArthur
Ottawa (Ontario)
K1L 8L7

www.ccic.ca
Contactez-nous