CCCI - Flash
Le bulletin électronique bi-mensuel www.ccic.ca
IMPRIMER ENGLISH

Dernières nouvelles
Le 29 octobre 2010

1. Jim Flaherty rencontre des représentants de la société civile

 

Le CCCI a présidé à une rencontre, début octobre, entre le ministre des Finances, Jim Flaherty, et des représentants de la société civile. Ces rencontres se tiennent régulièrement avant les réunions de l’automne des ministres des finances à la Banque Mondiale  et au FMI à Washington.
La rencontre d’une heure a donné aux groupes de la société civile l’occasion de presser le ministre Flaherty à renverser la décision du gouvernement de geler les dépenses en aide dans les prochains budgets. Les ONG ont demandé au ministre de profiter du 16e ressourcement de l’Association internationale du développement pour faire progresser les réformes des pratiques de la Banque Mondiale, pour ralentir la privatisation des services publics, pour réduire les contraintes administratives et pour améliorer les pratiques de surveillance et d’évaluation. Ils ont recommandé une meilleure reddition de comptes pour les directeurs de la Banque Mondiale par le biais de présentations régulières aux comités parlementaires et ont exigé des améliorations majeures aux normes de performance de la Société financière internationale sur le plan des droits de la personne.

Les organismes ont également demandé au ministre de faire en sorte que le Canada adopte une position de leader lors des prochaines réunions du G-20 pour promouvoir un nouveau consensus sur le développement à Séoul afin d’assurer une croissance économique durable et équitable; qu’il prenne des mesures pour régler le problème des abris fiscaux offshore et des fuites de capitaux; et qu’il envisage sérieusement l’application de la Taxe sur les transactions financières mondiales proposée par la France.

2. Appel de candidatures pour le Groupe consultatif en matière d’orientation politique du CCCI

 

Dans le cadre de la nouvelle vision sur les manières de poursuivre le travail du Secrétariat du CCCI, le Conseil d’administration a approuvé comme projet pilote la création d’un nouveau Groupe consultatif en matière d’orientation politique (Gpol). Ce groupe constituera un forum pour identifier et discuter des occasions politiques stratégiques qui alimenteront les actions « à valeur ajoutée » du Conseil dans le cadre du Programme en 10 points pour éliminer la pauvreté et l’injustice dans le monde. Il augmentera la capacité du Secrétariat à analyser et identifier chercher les besoins et les occasions politiques du secteur, et sera un vecteur permettant aux membres de donner leur avis sur les priorités du CCCI sur un horizon de 6 à 12 mois. Le groupe sera composé de membres du CCCI en majorité, mais sera aussi ouvert aux alliés. Les réunions se tiendront environ trois fois par année. Le Gpol aura un rôle consultatif et non décisionnel et sa première réunion est prévue pour la fin novembre 2010. Le CCCI cherche des candidats disposant d’une expertise politique variée et d’une bonne connaissance du Conseil.

Pour soumettre une candidature ou pour obtenir un exemplaire du mandat et des critères de sélection, veuillez contacter Gauri Sreenivasan, coordonatrice de l’équipe des politiques, à gauri@ccic.ca.

3. Appel à une réforme du Régime canadien d’accès aux médicaments

 

Le  Réseau juridique canadien VIH/sida mène une campagne pour réformer le Régime canadien d’accès aux médicaments (RCAM) par le biais du projet de loi C-393. Depuis sa création en  2004, le RCAM n’a pas réussi à fournir des médicaments à faible coût aux plus pauvres à cause de sa complexité. En six ans, un seul permis a été émis pour exporter des médicaments contre le sida à un seul pays, le Rwanda. Le projet de loi C-393 facilitera l’exportation par le Canada de médicaments à faible coût aux pays en développement pour soigner des maladies comme le VIH, la tuberculose ou la malaria. Le projet de loi est actuellement en révision par le Comité permanent de l’industrie, des sciences et de la technologie. Il fait face à une féroce opposition de la part des grandes industries marques pharmaceutiques. Le Réseau juridique, en collaboration avec le Groupe pour l'accès mondial aux traitements et d’autres partenaires de la société civile, encourage les citoyens et les organisations à contacter leur député pour appuyer le projet de loi C-393. Un texte téléphonique, une lettre-type ainsi que de plus amples renseignements sont disponibles sur http://www.aidslaw.ca/FR/rcam.  On peut également contacter Lindsey Amèrica-Simms à lsimms@aidslaw.ca.  

4. Le CCCI applaudit à la résolution des Nations Unies sur la liberté d’association

 

Le Haut-commissariat aux droits de l’homme a adopté une résolution historique créant un poste de rapporteur spécial aux Nations Unies, qui aura un mandat de trois ans pour identifier, surveiller et rapporter les restrictions grandissantes et les attaques portées contre les organisations de la société civile et les associations politiques dans le monde. La résolution reconnait l’importance des organisations de la société civile pour le développement. Elle a été commanditée par 63 états de toutes les régions du monde, malgré les réticences de la Chine, de la Russie, de Cuba, de la Libye et du Pakistan. La coalition mondiale Civicus, le International Centre for Not-for-profit Law, Freedom House et Article 19 ont joué un rôle important au cours des dernières années pour promouvoir cette résolution.

 

4. Le CCCI appuie les Principes d’Istanbul sur l’efficacité du développement des OSC

 

Le CCCI s’est joint à 180 OSC provenant de plus de 80 pays à Istanbul lors de l’Assemblée mondiale du Forum pour adopter huit principes pour l’efficacité au développement des OSC. Ces principes découlent de consultations auprès de 62 pays au cours des six derniers mois, y compris la consultation du Forum canadien en mars dernier. Au cours de la prochaine année, les OSC du Forum étudieront leurs propres pratiques à l’aide de ces principes et chercheront à établir un dialogue avec les donateurs et les gouvernements pour établir comment ces derniers pourraient améliorer leurs relations avec les OSC afin d’appliquer les principes. À Paris, le 25 octobre, le Forum a présenté les résultats de son? travail au Working Party on Aid Effectiveness pour lui rappeler ses engagements pris dans le Programme d’action d’Accra pour travailler avec les OSC pour s’assurer que les contributions des OSC au développement atteignent leur plein potentiel.

Les principes et les documents de travail de l’Assemblée mondiale sont disponibles sur le site web du CCCI à http://www.ccic.ca/what_we_do/osc_f.php ou sur le site du Forum  à www.cso-effectiveness.org.  Pour plus d’informations, contactez btomlinson@ccic.ca.

 

À venir

 

5. Lancement canadien de The Reality of Aid Global 2010 Report

Le 10 novembre 2010, de midi à 14h, à l’Université d’Ottawa, Pavillon Desmarais, salle 3120, 55 avenue Laurier est, Ottawa

Le CCCI et l’École de développement internationale et mondialisation lancent conjointement The Reality of Aid Global 2010 Report, sur le thème Aid and Development Effectiveness: Towards Human Rights, Social Justice and Democracy  (efficacité de l’aide et du développement : vers les droits de la personne, la justice sociale et la démocratie). Le premier conférencier sera Tony Tujan, ancien président du Reality of Aid Network et activiste en développement international avec IBON International aux Philippines. Le rapport 2010 décrit une nouvelle approche en efficacité du développement, fondée sur le droit international des droits de la personne. Il propose un programme de transformation qui sera présenté lors du prochain Forum de haut niveau sur l’efficacité de l’aide, à Busan en Corée en novembre 2011. Ce programme comprendra une nouvelle convention des Nations Unies sur l’efficacité du développement. Dans un chapitre sur le Canada, le CCCI fait état de préoccupations majeures par rapport à la baisse de la performance du Canada comme donateur, ainsi qu’au déclin de la qualité de l’aide canadienne par rapport aux engagements pris à Accra en 2008.

Pour plus d’information, veuillez contacter : btomlinson@ccic.ca.

 

6. Table ronde sur l’impact sur les droits de la personne des accords liés aux investissements et au commerce

 

Table ronde et vidéoconférence avec Olivier De Schutter, Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l’alimentation

Le 16 novembre 2010, de 10 h à 12 h, Université d’Ottawa, Salle multimédia, pavillon Fauteux (FTX 550), 57, Louis‑Pasteur

 

Remarque : Pour faire publier un texte, prière de l'envoyer par courriel à François Demers. À noter que les articles destinés au Flash ne doivent pas avoir plus d’un paragraphe.


 

HAUT
Tous droits réservés © 2009 Conseil canadien pour la coopération internationale | info@ccic-ccci.ca