CCCI - Flash
Le bulletin électronique bi-mensuel www.ccic.ca
IMPRIMER ENGLISH

Dernières nouvelles
Le 5 mars 2010

1. Lancement de la campagne À table par les organisations de la société civile 


Il s’agit d’une campagne innovatrice entreprise au Canada qui cible les leaders du G8 et du G20, et dont le lancement aura lieu le 8 mars, Journée internationale de la femme.  Par l’entremise du cyberespace, de pétitions au moyen de photos et d’activités communautaires, la campagne vise à rassembler les citoyens de par le monde autour d’une action militante contre la pauvreté, le changement climatique et l’injustice économique lorsque se tiendront les tables au Sommet des dirigeants du G8/G20 en juin.  À table représentera l’énorme chapiteau de la campagne mondiale 2010 – qui sera en mesure d’accueillir un large éventail d’organisations de la société civile (OSC) et le grand public à la recherche d’un monde meilleur.  Les personnes qui s’engageront dans la campagne participeront aux dîners publics, aux tables rondes et à toute activité se déroulant autour d’une « table » et ayant pour but d’amplifier le mouvement en faveur du changement.  Les participants peuvent télécharger des messages et des photos ainsi que leur propre photo dans le cadre d’une pétition photos à l’échelle mondiale sur le site créé à cet effet  "Flat Leaders” (dirigeants aplatis).  Un événement mondial « Prenez votre place » mettra fin à la campagne juste avant la tenue des sommets en juin. 


2. Signature de l’énoncé des OSC internationales sur le G20 et la gouvernance mondiale

 

En juin 2010, la réunion du G20 aura lieu au Canada. C’est là une excellente occasion de chercher à définir les structures de la gouvernance mondiale, sa représentativité, sa transparence, et l’obligation de rendre compte à la population mondiale des décisions qu’elle prend. Un certain nombre de réseaux d’OSC canadiens et internationaux, parmi lesquels le CCCI, l’Initiative d’Halifax, Third World Network, la Campagne mondiale de lutte contre la pauvreté (CMLP) et la confédération syndicale internationale, ont publié un énoncé en vue de la réunion du G20. Les signataires de l’énoncé appellent les leaders du monde à garantir une plus grande inclusion ainsi que la reddition de comptes et une représentation accrues à l’occasion des forums de leaders à l’échelle internationale y compris le renforcement des Nations unies. Vous pouvez ajouter le nom de votre organisation comme  signataire de l’énoncé (disponible en français, en espagnol et en anglais). La date limite pour apposer les signatures est le mardi 16 mars 2010.


À venir

 

3. TB – A Global Problem, In Need of Global Solutions 


Résultats Canada sera l’hôte d’une séance de travail à l’heure du lunch où seront abordées les difficultés que pose le contrôle de la tuberculose dans le monde, le besoin d’un appui renouvelé et la perspective de solutions et de techniques innovatrices pour juguler l’épidémie de tuberculose qui sévit à travers le monde. La rencontre aura lieu le 9 mars de midi à 13 h à la Heartwood House Gallery, au 153, rue Chapel à Ottawa.  La conférencière invitée, Lucy Chesire, reconnue mondialement pour sa campagne contre la tuberculose et le VIH, a été la première professionnelle de la santé du Kenya à révéler publiquement qu’elle était porteuse du VIH. Pour réserver ou pour un complément d’information, veuillez joindre Niya Chari, chargée de projet à Résultats Canada.


4. Rappel – Consultations en vue du Forum sur l’efficacité des OSC en matière de développement

 

Il faut s’inscrire au plus tard le 12 mars aux Consultations canadiennes qui se tiendront à Gatineau, au Québec, du 16 au 18 mars.  Venez contribuer à ces discussions importantes entre la société civile et le gouvernement qui porteront sur les conditions qui favorisent l’efficacité des OSC en matière de développement.  Un nouveau document de travail sur les principes présidant à l’efficacité des OSC  en matière de développement est disponible sur le site Web. Pour en savoir plus, lire le document de travail, prendre connaissance du programme provisoire et remplir le formulaire d’inscription.  Pour tout autre renseignement, vous pouvez communiquer avec Brian Tomlinson.


Orientez votre site

 

5. Prenez le virage de l’éthique 


Cherchez-vous à promouvoir l’engagement de votre organisation à l’égard des pratiques éthiques en affichant sur votre site Web le Code d’éthique et normes de fonctionnement du CCCI ?  Une version électronique est téléchargeable.  Si votre site Web a déjà un lien, assurez-vous d’avoir le site du CCCI actualisé.


Flash éthique

 

6. Chère Madame Éthique 


Quel conseil donneriez-vous dans le cas d’un président-directeur général ou directeur général d’une organisation siégeant à son conseil d’administration ?
 

La norme de fonctionnement du CCCI S3.2 précise que « Tous les membres de l’organe directeur ayant droit de vote siégeront sans rémunération … ».  Cette norme a pour but d’assurer que les décisions indépendantes sont prises dans l’intérêt supérieur de l’organisation. Il est évident que la personne qui occupe le poste de président-directeur général (p.-d. g.) prendrait des décisions dans l’intérêt de l’organisation, tout en œuvrant dans son intérêt personnel.  L’un des rôles essentiels de l’organe directeur, qu’il ne peut être délégué, consiste à recruter, à superviser la ou le p.-d. g. et à évaluer son rendement. En tant que membre de l’organe directeur, la ou le p.-d. g. serait régulièrement aux prises avec une situation de conflit d’intérêt (S3.5).  Certains favorisent la participation du  p.-d. g. en tant que membre de droit non habilité à voter.  Quel est l’intérêt d’avoir un membre non habilité à voter ?  L’organe directeur est sensé prendre des décisions.  Ainsi, iI lui faut parfois tenir des sessions en l’absence du p.-d. g.  Pour toutes ces raisons, il est préférable que dans un souci de pratique éthique elle ou il ne siège pas au conseil d’administration.  Bien entendu, cette personne doit assister aux réunions d’information relatives au processus décisionnel, mais il n’est pas nécessaire pour cela qu’elle soit membre de l’organe directeur. 


Pour faire publier un texte, prière de l’envoyer à Katia Gianneschi. À noter que les articles destinés au Flash ne doivent pas avoir plus d’un paragraphe.

HAUT
Tous droits réservés © 2009 Conseil canadien pour la coopération internationale | info@ccic-ccci.ca