CCCI - Flash
Le bulletin électronique bi-mensuel www.ccic.ca
IMPRIMER ENGLISH

Dernières nouvelles
Le 4 décembre 2009

1. L’ACDI met fin au financement des activités de KAIROS


KAIROS est un membre de premier plan du CCCI, qui représente la plus importante coalition œcuménique au pays et qui accorde son appui à onze églises et groupes confessionnels. L’organisation s’est fait signifier que son travail ne cadrait plus dans les priorités du gouvernement du Canada et qu’en conséquence, l’ACDI mettrait fin au financement accordé à KAIROS.  Le Conseil ainsi que ses membres jugent cette décision plutôt alarmante, considérant notamment l'adoption récente d'une loi ayant pour but d’orienter les dépenses d’aide selon des objectifs précis tels que la promotion des droits de la personne, la prise en compte du point de vue des populations pauvres et l'élimination de la pauvreté, qui constituent, au demeurant, des missions dont KAIROS s’est pourtant toujours bien acquitté. Pour plus d’information, visiter le site de KAIROS.

2. Un sommet décisif des Nations unies sur les changements climatiques s’ouvre à Copenhague


Le sommet des Nations unies sur les changements climatiques s’ouvrira ce lundi 7 décembre à Copenhague, au Danemark, et se poursuivra jusqu’au 18 décembre. Ce sommet constitue un tournant dans la lutte contre les effets néfastes des changements climatiques, particulièrement en cette période où il devient de plus en plus urgent d’aboutir à la conclusion d’un accord ambitieux, mais juste et équitable pour la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) qui sera en place après 2012. Cet accord devra également se fonder sur les valeurs d’équité et de justice. Pour en savoir davantage, lire les notes d’information qui mettent en relief les messages clés du secteur en vue du Sommet des Nations unies sur le climat.


3. Le GOPA demande que l’on annule les élections « controversées » qui ont suivi le coup d’État au Honduras

 

Le Groupe d’orientation politique pour les Amériques (GOPA) a pressé le gouvernement du Canada de ne pas reconnaître les élections du 29 novembre au Honduras, d’exiger catégoriquement que l'ordre constitutionnel soit rétabli dans ce pays, et d’imposer des sanctions comme mesures de protestation. Dans un communiqué de presse, le GOPA a demandé instamment au gouvernement du Canada de suspendre les négociations commerciales, l’assistance militaire et le crédit à l’importation, dans un premier temps, puis de réévaluer l’aide (et même de la réacheminer), pour, en revanche, soutenir à long terme le processus d’instauration de la démocratie. Le GOPA a également exprimé certaines inquiétudes relativement aux nombreuses atteintes aux droits de la personne que l’on a recensées depuis le coup d’État, ainsi qu’au mauvais traitement que subissent les organisations partenaires du Honduras.

4. Le CCCI forme un groupe de référence en matière de politique de placement


Les membres du CCCI sont invités à faire partie d'un groupe informel qui a pour but d’encadrer le travail du CCCI en matière d’investissement étranger, de droits de la personne et de développement durable. Le groupe de référence se propose de réagir aux propositions relatives aux façons dont le CCCI peut aider les OSC à parfaire leurs connaissances et leur aptitude à se mobiliser en matière de politique, notamment, en ce qui a trait aux questions relatives aux placements et aux traités d’investissement. Il compte aussi se réunir pendant une demi-journée, en janvier, pour échanger des informations, discuter de la teneur d’une éventuelle révision de programme et planifier un suivi des discussions en 2010. Le groupe de référence se propose également de définir les principaux points de référence et les principes qui sous-tendront la position des OSC canadiennes dans leur évaluation de la politique et des traités du Canada en matière d’investissement. Les membres du CCCI qui souhaitent obtenir plus de détails peuvent joindre Gauri Sreenivasan.

5. Le Fonds Betty Plewes – Prix 2010


Pour la troisième fois au printemps 2010, le Fonds Betty Plewes décernera son prix d’une valeur de 15 000 $. Le Fonds a été créé par le conseil d’administration du CCCI en l’honneur de Betty Plewes pour le travail accompli à titre de présidente-directrice générale du CCCI. Le Fonds récompense une organisation non gouvernementale africaine œuvrant à la recherche et à l’élaboration de politiques relatives aux questions prioritaires pour les femmes. Prière de soumettre les candidatures au Comité de sélection d’ici au 8 janvier 2010 par la poste ou par courriel. Pour un complément d’information, cliquer sur ce lien ou envoyer un courriel à Sylvie Perras.

6. Tous et Chacun méritent une chance : Aide à l’enfance Canada lance sa nouvelle campagne


Chaque année, environ neuf millions d'enfants meurent avant l'âge de cinq ans de maladies contre lesquelles il existe souvent des médicaments peu coûteux. Ainsi, l’organisation Aide à l’enfance a lancé Tous et Chacun, une campagne pour la survie des nouveau-nés et des enfants, qui cherche à mobiliser des ressources partout dans le monde pour lutter contre la mortalité infantile. La campagne vise également à inciter les gouvernements, tant dans les États avancés que dans les pays en développement, à s’engager concrètement à préserver la vie des enfants. Aide à l’enfance invite toutes les organisations à visiter son site Web, à signer la pétition qui s’y trouve et à contribuer à la promotion de la campagne Tous et Chacun. Pour plus d’information, visiter le site (en anglais seulement) ou joindre Cicely McWilliam au 416-218-1888. On peut également consulter la page Facebook.

Sondage éclair du CCCI

 

7. Aide publique aux industries minières, pétrolières et gazières 


Les résultats du dernier sondage indiquent que 90 p. cent des répondants ont affirmé que l’aide publique aux industries des mines, du pétrole et du gaz ne devrait être accordée qu’aux sociétés qui respectent les normes environnementales et les droits de la personne. Nous vous invitons, cette fois, à répondre à notre nouveau sondage qui vous demande à quoi le Canada devrait s'engager au sommet des Nations unies sur le climat, qui aura lieu à Copenhague en ce mois de décembre 2009.

À venir

 

8. Atelier du 24 décembre sur la réduction de la violence armée


Le Groupe de travail sur les armes légères et de petit calibre, du réseau Paix durable, en collaboration avec le Conseil canadien pour la coopération internationale organise un atelier intitulé La programmation en matière de développement peut-elle contribuer à réduire la violence armée? Expérience sur le terrain et répercussions sur les politiques internationales. Cet atelier propose un survol des interventions de membres de la communauté canadienne qui ont intégré des programmes de réduction et de prévention de la violence armée à leurs activités de développement. Les résultats d’expériences concrètes de programmes d’aide humanitaire mis en œuvre au Kenya, en Ouganda et au Soudan constitueront le point de départ de la séance de travail. Il sera également question de la politique internationale et de celle des ONG ayant trait à la programmation en matière de développement et de réduction de la violence armée. L’atelier aura lieu le 14 décembre 2009, de 10 h à 14 h, à la salle du conseil du CCCI qui est située au 450, rue Rideau, bureau 200. Un repas sera servi. La participation à l’atelier est libre, mais le nombre de places est limité. Prière de s’inscrire au plus tard le 10 décembre en envoyant un courriel à Maribel Gonzales.

Vaut un coup d'oeil


9. Calendrier des événements canadiens en vue du sommet de Copenhague

 

Les leaders de la planète se réuniront à Copenhague en vue de négocier un nouvel accord mondial sur le climat. Entre-temps, du 11 au 14 décembre, les Canadiens organiseront des événements partout au pays dans le but de lancer un message clair : Le monde réclame un accord définitif (The world wants a real deal). Visiter le site du Réseau action climat pour connaître les détails des principaux événements qui auront lieu au Canada du 11 au 14 décembre, ou pour inscrire de nouveaux événements. (en anglais seulement)


10. Document de travail du CCCI sur l’action humanitaire au Canada


Ce document analyse certains aspects de l’action humanitaire dont le volume, la rapidité d’exécution et l’adaptabilité, et cherche à savoir dans quelle mesure les fonds destinés à l’aide sont attribués selon les besoins. Le document de travail présente les points de vue et les priorités d’organisations humanitaires canadiennes à l’égard de l’action humanitaire du Canada et de son respect des bonnes pratiques d’action humanitaire (Good humanitarian donorship). Ce document de travail cherche notamment à susciter les commentaires ainsi qu’à soulever des discussions, et peut être téléchargé depuis la section Rétablissement de la paix et interventions humanitaires du site Web du CCCI. Prière de faire parvenir les commentaires à Surendrini Wijeyaratne.


11. Protéger et servir ou Entraîner et équiper : Le nouveau rapport d’Oxfam sur l’assistance des États-Unis en matière de sécurité dans les États fragiles


Depuis l’attaque du 11 septembre, et à la suite des déclarations sur la « lutte planétaire contre le terrorisme », l’aide des États-Unis à la sécurité internationale a considérablement augmenté, consacrant milliards de dollars aux forces de sécurité en Afghanistan, en Irak et dans quelques autres États « de première ligne ». Depuis lors, les États-Unis préconisent également une nouvelle approche, appelée réforme du secteur de la sécurité (RSS), relativement à l'assistance en matière de sécurité dans les États fragiles. Le rapport d’Oxfam examine la mise en œuvre des programmes de RSS appuyés par les États-Unis ainsi que la façon dont ils intègrent la sécurité des populations civiles. Il constate également les écarts entre les normes mondiales ayant trait aux bonnes pratiques – vers lesquelles tendent progressivement les doctrines et principes américains – et les interventions des États-Unis sur le terrain. Le rapport est disponible en anglais seulement.

12. Bourse Alan Thomas pour l’avancement du bénévolat et de la société civile


Octroyée pour la première fois en 2008, cette initiative vise le renforcement du leadership dans la société civile et une meilleure compréhension du sens de l’action bénévole. En 2010, la Bourse Alan Thomas sera à nouveau octroyée à un leader dans le secteur des ONG et des organismes sans but lucratif qui n’aurait pas normalement la possibilité de s’accorder un congé sabbatique. La bourse, d’une valeur maximale de 60 000 $ pour une période d’un an, est conçue pour permettre au boursier ou à la boursière, à un moment charnière de sa vie professionnelle, de contribuer de façon importante au développement de son secteur, en s’engageant dans une réflexion et en réalisant une recherche menant à une publication ou à une diffusion par d’autres médias. La nouvelle date limite de présentation des candidatures est le 26 mars 2010. Le nom du récipiendaire de la bourse 2010 sera communiqué à la fin de juin prochain. Pour un complément d’information, visiter le site Web de la Fondation Carold ou joindre Juliet Huntly, Fondation Carold au 613-376-3391. 

Flash éthique

 

6. Chère Madame Éthique

 

Notre organisation a versé des honoraires pour services professionnels à l’un des membres de son conseil d’administration. Toutefois, celui-ci a affirmé qu’il ferait don de ses honoraires à notre organisation et a immédiatement émis un chèque. Ce membre du conseil d’administration a-t-il droit à un reçu aux fins de l’impôt pour le don qu’il a versé? Tous Azimuth

 

Chère Tous Azimuth : Dans la situation que vous décrivez, la question éthique ne porte pas tant sur le droit à un reçu aux fins d’impôt. C’est plutôt le versement d'honoraires à un membre du conseil d'administration qui pose problème et crée une situation de conflit d’intérêts. Faites le nécessaire pour empêcher le paiement des honoraires, s’ils n’ont pas encore été versés. Dans le cas contraire, il faudra réparer la faute. En conséquence, aucun reçu ne sera remis et l’organisation devra annuler le paiement qu’elle a versé initialement. Le membre du conseil d’administration devra ainsi remettre, à l’organisation, la totalité de la somme reçue. Les membres de votre organe directeur ne peuvent recevoir de somme d'argent provenant de votre organisation. Ils ont toutefois droit à des reçus aux fins d’impôt lorsqu’ils effectuent des dons ordinaires. Pour trouver les ressources qui vous guideront dans la gestion des situations de conflit d'intérêts, visiter le site du CCCI. Ces ressources comprennent notamment un guide, un exemple de politique et les consignes pour la tenue d’un atelier à l’intention du personnel et des membres du conseil d’administration.

Pour faire publier un texte, prière de l’envoyer à Katia Gianneschi. À noter que les articles destinés au Flash ne doivent pas avoir plus d’un paragraphe.

HAUT
Tous droits réservés © 2009 Conseil canadien pour la coopération internationale | info@ccic-ccci.ca