CCCI - Flash
Le bulletin électronique bi-mensuel www.ccic.ca
IMPRIMER ENGLISH

Dernières nouvelles
Le 6 novembre, 2009

1. Rapport de la vérificatrice générale


Le mardi 3 novembre, la vérificatrice générale du Canada a déposé au Parlement son rapport comportant un chapitre intitulé L’amélioration de l’efficacité de l’aide. La vérification ciblait notamment la façon dont l’ACDI observe ses engagements à la suite de son Énoncé de politique en faveur d'une aide internationale plus efficace, publié en 2002. L’énoncé précisait entre autres que l’ACDI s’engageait dorénavant à tenir compte davantage des besoins et des priorités exprimés par les pays bénéficiaires, à s'engager sur la voie des approches-programmes et à concentrer son aide dans un nombre plus restreint de pays. Or, les conclusions du rapport sont plutôt claires : « L’Agence canadienne de développement international n’a pas mis en place les processus de gestion nécessaires pour donner suite à ses engagements à l’égard de l’alignement, de l’harmonisation, de l’utilisation des approches-programmes et de la concentration sectorielle dans les pays ciblés, et pour assurer le suivi à cet égard. » Le rapport indique également que « […] la fréquente réorientation des politiques et le roulement important au niveau de la haute direction ont grandement compliqué la tâche de l’Agence lorsqu’il s’est agi de mettre en œuvre son programme d’action sur l’efficacité de l’aide. » Par ailleurs, on s’explique mal comment la vérificatrice a pu ne pas tenir compte des dispositions de la Loi sur la responsabilité en matière d’aide au développement officielle, qui propose, pourtant, un important cadre législatif dans le but de perfectionner les approches de l’ACDI en matière d’efficacité de l’aide. Lire le communiqué de presse diffusé par le CCCI.


2. Consultations prébudgétaires

 

Le CCCI a déposé sa Note d’information sur le budget fédéral 2010-2011 devant le Comité permanent des finances dans le cadre de consultations prébudgétaires. Le Conseil recommande que le prochain budget fédéral prévoie des mesures concrètes pour accroître l'aide publique au développement du Canada (APD) de façon à ce qu’elle atteigne 0,7 p. 100 du revenu national brut. Le budget devrait également annoncer par quels moyens le gouvernement compte remplir son engagement de doubler l’aide avant la fin de l'année 2010-2011. Toutefois, les montants actuellement attribués à l'aide seraient insuffisants, selon les estimations du CCCI. Au rythme où vont les choses, le gouvernement pourrait se retrouver avec un manque à gagner dépassant les 600 millions $ au terme de l’échéancier. Le gouvernement devrait également réaffirmer son engagement à long terme dans la lutte à la pauvreté qui sévit dans la région subsaharienne de l’Afrique.

A Venir

 

3. Rencontre entre les membres et les députés

 

Les journées de rencontres entre les membres du CCCI et les députés ont été reportées à des dates ultérieures que nous vous communiqueront plus tard.

4. Visite de Walden Bello à Ottawa le 16 novembre

 

Walden Bello, intellectuel de renommée mondiale et militant, sera de passage à Ottawa le 16 novembre à l’occasion d’un débat public. M. Bello est analyste principal pour Focus on the Global South et député au parlement des Philippines. Sa venue à Ottawa devance la conférence ministérielle de l’OMC qui se tiendra prochainement à Genève, ainsi que le Sommet des Nations unies sur les changements climatiques prévu à Copenhague. M. Bello fera valoir le rôle du Canada comme négociateur et comme intervenant auprès des collectivités des pays en développement, qui ont grand besoin de nourriture et qui réclament la justice en regard du commerce et du climat. Pour plus d’information, contacter Denis Côté.

5. ForeignPolicyCamp

 

Canada Monde (un projet de trois ans du Centre pour le dialogue de l'université Simon Fraser), en collaboration avec 15 universités et des dizaines d’organisations de partout au Canada, accueillera le ForeignPolicyCamp au Harbour Centre de l’université Simon Fraser le 30 novembre.  ForeignPolicyCamp est une conférence hybride offrant des tribunes de réflexion, six séances régionales de discussion (l’Afrique, l’Asie-Pacifique, l’Afghanistan, l’Arctique, les relations Canado-américaines et les Amériques) ainsi que des ateliers médiatiques interactifs comprenant des outils de médias sociaux conçus spécialement pour l’événement. ForeignPolicyCamp donnera également l’occasion à ceux qui s’intéressent à la politique étrangère – étudiants, artistes, techniciens, diplomates, etc. – de participer à des débats d’idées entre citoyens égaux. Les droits d’inscription sont de 30 $ et comprennent le repas du midi. Une activité parallèle intitulée AtelierPolitiqueÉtrangère, qui proposera des tables rondes sur l’Arctique et le développement international, aura lieu (en français) à Montréal, le dimanche 29 novembre. Pour s’inscrire et obtenir plus d’information, cliquer sur ce lien.

Flash éthique

 

6. Chère Madame Éthique

 

Notre politique stipule qu’au moins 50 p. 100 des membres du conseil d’administration doivent assister aux réunions pour atteindre le quorum. Du point de vue de l’éthique, ce pourcentage est-il assez élevé ?  Devrions-nous revoir ce pourcentage à la hausse ? – Décisive

 

Chère Décisive : L’organe directeur de votre organisation doit rester « indépendant, actif et informé » s’il veut être en mesure d’administrer de manière juste et responsable (réf. Norme de fonctionnement 3.1). Idéalement, votre organisation devrait encourager la participation de tous les membres du conseil d’administration. Il est inévitable que des membres s'absentent à l'occasion, ce qui ne signifie pas pour autant que vous deviez vous contenter d’un faible taux de participation. L’objet de la norme est d'assurer une gestion optimale. Cinquante pour cent ne représente pas la majorité des membres du conseil, et cinquante pour cent « plus un » ne constitue pas vraiment la solution idéale. Puisque la principale instance décisionnelle de votre organisation est le conseil d’administration, il est préférable que tous, ou presque tous les membres du conseil assistent aux réunions. Si votre conseil d’administration fait face à un absentéisme chronique, il se peut que votre organisation soit aux prises avec un problème plus profond. 

Pour faire publier un texte, prière de l’envoyer à Katia Gianneschi. À noter que les articles destinés au Flash ne doivent pas avoir plus d’un paragraphe.

HAUT
Tous droits réservés © 2009 Conseil canadien pour la coopération internationale | info@ccic-ccci.ca