CCCI - Flash
Le bulletin électronique bi-mensuel www.ccic.ca
IMPRIMER ENGLISH

Dernières nouvelles
Le 25 septembre 2009

1. Débat sur l'Accord de libre-échange Canada-Colombie


L’Accord de libre-échange Canada-Colombie était le premier point à l’Ordre des travaux parlementaires lors de la rentrée du 14 septembre. La loi de mise en œuvre de l’Accord a toutefois été retirée de l’ordre du jour au bout d’une semaine. Les organisations de la société civile se disent préoccupées de voir le Parti libéral baisser les bras après s’être engagé, en mai dernier, à exiger que l’on procède à une étude indépendante et complète des répercussions de l’Accord sur l’exercice des droits de la personne, et ce, avant de soumettre le projet au vote. Les deux autres partis s’opposent toujours à l'Accord compte tenu de la réputation peu enviable de la Colombie en matière de droits de la personne. L’impunité en Colombie suscite de sérieuses inquiétudes auxquelles le Rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l’homme accorde une attention spéciale dans son rapport publié la semaine dernière (anglais seulement) sur les attaques portées contre les défenseurs des droits de la personne.

2. Le Canada arrête ses envois de médicaments abordables


C’est le 18 septembre, au Rwanda, que le Canada a envoyé sa dernière cargaison de médicaments abordables contre le sida dans le cadre du Régime canadien d’accès aux médicaments (RCAM). Le plus important fabricant canadien de médicaments génériques a indiqué, en outre, qu'il ne tenterait plus de recourir au programme lacunaire qu’est le RCAM, car il faut dorénavant des années avant de pouvoir obtenir une autorisation d’envoyer ne fût-ce qu’un seul médicament à un seul pays en développement. Deux projets de loi d'initiative parlementaire ont été déposés au Parlement (Projet de loi C-393 aux Communes et le Projet de loi S-232, au Sénat) qui contribueront, comme demandé par le Réseau juridique canadien VIH/sida ainsi que plusieurs autres groupes, à simplifier le processus par l’octroi de « licences uniques ». En mai dernier, plus de 40 groupes canadiens et internationaux ont souligné le 5e anniversaire du RCAM en publiant un communiqué dans lequel on réclame une réforme du Régime.

À venir

 

3. Tournée de conférences sur la justice climatique

 

Vedette de Bollywood, porte-parole d’Oxfam et militant pour la justice climatique, Rahul Bose a fait équipe avec Christine Ora, adolescente originaire des Îles Salomon et communicatrice primée, pour effectuer une tournée des régions de Toronto (15 au 20 octobre) et de Vancouver (22 au 24 octobre) afin de promouvoir les accords stricts et ambitieux que l’on cherchera à faire adopter à la conférence de Copenhague sur les enjeux climatiques, qui aura lieu plus tard en 2009. Les changements climatiques auront de sérieuses répercussions dans le sud de l’Asie, et le Canada n’a pas été en mesure de proposer des moyens d’adaptation aux changements climatiques et d’incitation à l’adoption de technologies génératrices d’énergie propre dans les pays en développement. Pour un complément d’information, contacter Lauren Drainie au Réseau Action Climat. 

4. Un colloque à l’automne pour le Groupe de travail Asie-Pacifique


Le thème de la conférence que le Groupe de travail Asie-Pacifique (GTAP) tiendra le 19 octobre sera La convergence des crises : Impacts des crises financière, alimentaire et climatique en Asie. Le conférencier principal sera le Dr Walden Bello, analyste chez Focus on the Global South et membre de la Chambre des représentants au Parlement des Philippines. L’événement se déroulera au Best Western Victoria Parks Suites, situé au 377, rue O’Connor, Ottawa. Une assemblée publique avec le Dr Bello et d’autres conférenciers aura lieu le matin alors que l’après-midi sera consacré à une réunion de travail des membres du GTAP. Pour plus de renseignements concernant l’horaire de la journée, consulter la page web du GTAP. Le formulaire d’inscription sera bientôt disponible en ligne, et ce, jusqu’au 12 octobre 2009.

5. Forum Afrique-Canada – Colloque sur la place de l’Afrique dans la politique étrangère canadienne


L’Afrique dans un contexte de crise économique, l’agriculture, le développement durable en milieu rural, les priorités de l’ACDI en matière de sécurité alimentaire ainsi que le rôle du Canada dans la promotion de l’autonomisation des femmes seront autant de sujets abordés pendant le colloque du Forum Canada-Afrique (FCA) qui se tiendra les 27 et 28 octobre à Ottawa. Pour connaître le programme de l'événement et pour savoir comment s'inscrire, contacter Sylvie Perras à sperras@ccic.ca.

6. La nouvelle Afrique – Proposer les bases d’un nouveau partenariat Canada-Afrique


La conférence intitulée La nouvelle Afrique et organisée par le Conseil canadien pour l’Afrique (CCA) s’est fixé pour objectif d’inciter les Canadiens à s’engager dans de nouveaux partenariats avec l’Afrique. Le président-directeur général du CCCI, Gerry Barr, donnera un exposé à l'occasion de la conférence qui aura lieu à Ottawa les 2 et 3 octobre. Pour plus d'information, consulter le programme de la conférence sur le site Web du CCA. Les droits d’inscription pour les ONG sont de 325 $.

Vaut un coup d'oeil

 

7. Promouvoir l’égalité entre les sexes 

Le groupe de travail informel sur le droit des femmes, formé d’organisations engagées dans la promotion des droits des femmes et de l’égalité des sexes, a préparé une réaction de la société civile à l’évaluation de la mise en œuvre de la politique de l’ACDI en matière d’égalité entre les sexes de 1999. Un document intitulé Consolider le leadership international du Canada en matière de promotion de l’égalité entre les sexes (disponible sous peu sur le site du CCCI) réclame que le Canada s’impose davantage sur la scène internationale en matière de promotion des droits des femmes et de l’égalité entre les sexes.

Flash éthique

 

8. Madame Éthique

 

Chère Madame Éthique: Notre organisation court-elle le risque d’enfreindre des règles d’éthique lorsqu’elle couvre les dépenses visant à envoyer des membres du conseil d’administration effectuer des visites à l’étranger? – Globetrotteur

 

Cher Globetrotteur : Les visites à l’étranger peuvent constituer des occasions, pour les membres du conseil d’administration, de vivre des expériences d’apprentissage et d’établir des liens visant à renforcer les partenariats avec d’autres organisations. En revanche, les voyages à caractère touristique dans les pays en développement soulèveraient des doutes quant à la gestion des dépenses, ce qui pourrait compromettre les partenariats et ternir la réputation de votre organisation. Il va de soi que cette dernière ne devrait pas offrir des voyages outremer aux membres du conseil d’administration en guise de reconnaissance de leur travail. Les membres votants de votre corps administratif sont des bénévoles et ne sont pas censés recevoir de rémunération. Le fait d'accepter que l’organisation leur verse une compensation les place en situation de conflit d’intérêts. Lorsque les gestionnaires tirent des avantages personnels d’un voyage à l’étranger, il faut réagir, a fortiori lorsque les finances de l’organisation sont serrées. Même si chaque cas est particulier, il demeure important de se doter de lignes directrices claires en matière de conflits d’intérêts. Ces dernières peuvent porter sur le nombre de voyages que l’on est autorisé à effectuer dans une année, sur les critères de sélection, sur les montants maximums accordés en indemnité de voyage, etc. Lorsqu’il s’agit de se conformer aux règles d’éthique, il faut chercher d’abord à respecter ses partenaires, à prévoir un organe de gestion des conflits d’intérêts, à administrer de façon responsable, à agir avec transparence et à gérer prudemment les fonds de l'organisation.

Pour faire publier un texte, prière de l’envoyer à Katia Gianneschi. À noter que les articles destinés au Flash ne doivent pas avoir plus d’un paragraphe.

HAUT
Tous droits réservés © 2009 Conseil canadien pour la coopération internationale | info@ccic-ccci.ca