CCCI - Flash
Le bulletin électronique bi-mensuel www.ccic.ca
IMPRIMER ENGLISH

Dernières nouvelles
Le 8 mai 2009

1. Accord de libre-échange Canada-Colombie


Plus de cinquante organisations et individus de marque, parmi lesquels on compte le Conseil canadien pour la coopération internationale, ont envoyé une lettre au chef du parti Libéral, Michael Ignatieff, le priant de faire suspendre le processus de ratification de l’Accord de libre-échange entre le Canada et la Colombie jusqu’à la tenue d’étude d’impact indépendante et complète sur les droits de la personne. Le critique libéral en matière de commerce, Scott Bison, ne semblait pas enclin à appuyer cette initiative lorsqu’il a déclaré : « Il est plus facile d’inciter un gouvernement à aborder la question des droits de la personne lorsqu’il s’est déjà engagé sur le plan économique ». Les signataires de la lettre, parmi lesquels on compte notamment Maude Barlow, Stephen Lewis, Ed Broadbent, Claudette Carbonneau et Sarah Polley, soulignent que le gouvernement colombien est l’un des pire contrevenant aux droits des travailleurs et de la personne dans le monde. Selon les Nations unies, la crise humanitaire qui sévit en Colombie serait la plus sévère de l’hémisphère occidental. Le 26 mars dernier, le gouvernement canadien a procédé au dépôt de la loi devant mener à la ratification de l’accord de libre-échange. Dès lors, le Nouveau Parti démocratique (NPD) et le Bloc québécois (BQ) ont manifesté leur opposition à cette ratification faisant valoir que l’accord ne tient pas compte des violations des droits de la personne, qui ont toujours lieu en Colombie, et que les accords auxiliaires en matière de travail et d’environnement sont inefficaces.

2. L’année 2008 a été particulièrement dangereuse pour les travailleurs de l’aide


Selon un nouveau rapport, c’est en 2008 qu'on a enregistré le plus grands nombre de morts parmi les travailleurs de l’aide. Le document Providing Aid in Insecure Environments (en anglais seulement) publié par l’Overseas Development Institute (ODI) et le Center on International Cooperation (CIC) révèle qu’il est maintenant plus risqué de participer à un projet d’aide humanitaire que de faire partie d’un contingent de maintien de la paix des Nations unies (UN). En 2008, 260 intervenants en aide humanitaire, dont la plupart se trouvaient au Soudan, en Afghanistan ou en Somalie, ont été tués, kidnappés ou grièvement blessés lors d’attaques violentes. Depuis 2006, le nombre d’enlèvements a augmenté de 350 p. cent. Dans les régions où les travailleurs de l’aide sont les plus exposés, les attaques pour des motifs politiques sont nettement en hausse comparativement aux actes de brigandage ou aux crimes de droit commun. Cela s’expliquerait notamment par le fait que les organisations d'aide internationale sont perçues comme des intervenants à la solde des intérêts géopolitiques occidentaux.  


3. Financement du traité international sur le commerce des armes légères

 

Le Foreign and Commonwealth Office de la Grande-Bretagne a dégagé des fonds qui permettront à Project Ploughshares de gérer un programme d’un an visant à appuyer les efforts de la société civile mondiale qui cherche à faire adopter un traité international sur le commerce des armes (ATT). Les fonds serviront surtout à soutenir financièrement des sessions de formation pour les organisations non gouvernementales (ONG) et leur permettront de participer à des activités de l’ONU de même qu’à des rencontres au sommet organisées par l’Union européenne, qui se tiendront au Moyen-Orient et en Asie su Sud-Est. De l’aide sera également accordée à des projets de la société civile de l’Inde. L’associé principal de programme, Ken Epps, administrera le projet (kepps@ploughshares.ca) de concert avec d’autres membres du comité directeur pour l’ATT des ONG (dont font partie Amnistie Internationale, la Fondation Arias du Costa-Rica, Oxfam, l’association Viva Rio du Brésil et l’International Action Network on Small Arms).

À venir

 

4. Responsabilité sociale des entreprises


La population canadienne se mobilise et réclame que les sociétés exploitant des ressources à l’étranger agissent de façon responsable. En effet, Développement et Paix remettra mardi au gouvernement canadien près de 130 000 cartes postales signées des Canadiennes et des Canadiens qui demandent au gouvernement de nommer un ombudsman dont la tâche sera de veiller à ce que les sociétés minières, pétrolières et gazières qui œuvrent à l’étranger agissent de façon responsable à l’égard des populations locales. La cérémonie de présentation des signatures se déroulera le mardi 12 mai, à 12 h 30 sur la Colline du Parlement.

5. Forum sur l’engagement du public

 

Les 20 et 21 mai, à Ottawa, le CCCI tiendra un forum sur l’engagement du public (EP) à l’intention de ses membres. Le forum constituera un carrefour où convergeront des professionnels de l’EP de partout au pays de même que des représentants de plus de vingt organisations et réseaux dans le but de discuter de stratégies et de méthodes. Cette année, le forum couvrira trois thèmes principaux : les répercussions du contexte sociopolitique actuel sur les activités d'engagement du public au Canada; le rôle et l'importance de l’EP dans les processus de développement;  les campagnes de sensibilisation comme moyen d’influer sur les politiques et d’inciter les Canadiens à devenir des citoyens du monde. Prière de consulter le programme préliminaire pour plus de détails. Pour s’inscrire, remplir le formulaire en ligne. Pour de plus amples renseignements, communiquer par courriel avec Michael Stephens ou composer le 613-241-7007, poste 332.


6. Assemblée générale annuelle 2009


L'AGA du CCCI 2009, qui aura lieu les 22 et 23 mai prochains, sera l'occasion d'entendre des conférenciers exceptionnels tels que Susan George, Michael Edwards et Bruce Campbell. Le programme de l'AGA prévoit des ateliers et des réunions qui porteront sur des enjeux clés et sur les tendances de l'heure : les rencontres de la société civile et du G8 au Canada; la philanthropie mondiale comme facteur de développement; le nouveau « Forum ouvert » sur l'efficacité du développement des OSC et l'apport des OSC canadiennes au développement; les implications de la nouvelle Loi sur la responsabilité en matière d'aide au développement officielle. Pour en savoir plus ou pour s'inscrire, cliquer ici.


Flash n’est distribué qu’aux membres du CCCI. Ceux-ci sont cependant encouragés à le communiquer à leur personnel, à leurs administrateurs, à leurs bureaux régionaux, à leurs partenaires du Sud et à leurs bénévoles. Pour faire publier un texte, prière de l’envoyer à Peter Puxley, à kgianneschi@ccic.ca. À noter que les articles destinés au Flash ne doivent pas avoir plus d’un paragraphe.

HAUT
Tous droits réservés © 2009 Conseil canadien pour la coopération internationale | info@ccic-ccci.ca